Eudore Évanturel
1852 - 1919

Eudore Evanturel, au drôle de nom, n'a pas froid aux yeux. En 1875 il provoque un scandale conséquent avec sa pièce Crâne et Cervelle qui relate les péripéties d'un étudiant en médecine qui vole des cadavres dans le but de les disséquer jusqu'au jour où c'est le drame découvrant le corps de sa propre fiancée.
Il est né à Québec mais reste très inspiré par Musset et Verlaine. Ses Premières poésies, loin du premier scandale, agitent encore le gratin littéraire, très conservateur au Québec.
Evanturel se lance alors dans d'autres occupations mais ne renoncera jamais à l'amour de la littérature.

Œuvresles plus lues

211

lectures

POÉSIE
1 min

Quand je n'ai pas le coeur prêt à faire autre chose,
Je sors et je m'en vais, l'âme triste et morose,
Avec le pas distrait et lent que vous savez,
Le front timidement penché vers les ... [+]

125

lectures

POÉSIE
1 min

Il mourut en avril, à la fin du carême.

C'était un grand garçon, un peu maigre et très blême,
Qui servait à la messe et chantait au salut.
On en eût fait un prêtre, un jour: ... [+]

74

lectures

POÉSIE
1 min

J'écoutais dans la paix du soir,
Sous la pâleur du ciel mystique,
Les sons pieux que laissent choir
Les cloches de la basilique.

Et j'évoquais au loin leur voix,
A la fois ... [+]

à(re)découvrir

Son Courant littéraire
Le romantisme

Ayant pour but d'exprimer sa sensibilité. Où l'on apprend que Nerval a un homard domestique.

EN SAVOIR +

Son Époque
19ème siècle

Alors que la France essaie un peu de tous les régimes. Où l'on apprend que le "J'accuse" n'est pas de Zola.

EN SAVOIR +