Gérard Muller

Gérard Muller

Romancier et poète, mon besoin d'écrire est maintenant vital depuis que je suis à la retraite. J'ai trouvé l'initiative de short édition très originale et qui colle parfaitement à notre temps, aussi je me plais à participer à quelques concours. ll est toujours intressant de se confronter aux autres, car seule la critique peut nous faire progresser.


œuvre
a la une
POÈMES 
163 lectures160 voix

La basket amoureuse aux lacets enlacés,
A su séduire aussi le pied de ma maîtresse,
Et ... [+]

Finaliste
Faites sourire 2017
TRÈS TRÈS COURTS
102 voix   84 lectures

— Qu’est-ce qu’elle est longue cette montée ? Toutes ces marches, j’en suis fourbue !
— Ce n’est rien à côté de celles de la Grande Muraille de Chine, de la Tour Eiffel ... [+]

Qualifié
Faites sourire 2017
POÈMES
14 voix   20 lectures

L'angoisse grandit

dans mon ventre resserré

la faim nous tenaille

Qualifié
Prix Haikus Printemps 2017
POÈMES
6 voix   22 lectures

L'étau fugitif

d'un amour trop oppressé

brille au soleil noir

Qualifié
Prix Haikus Printemps 2017
POÈMES
17 voix   11 lectures

Pressants souvenirs

d'un passé sans destinée

le temps d'un soupir

Qualifié
Prix Haikus Printemps 2017
POÈMES
28 voix   32 lectures

Pressé par le temps
ses rides se cristalisent
au fil de la vie

Qualifié
Prix Haikus Printemps 2017
POÈMES
31 voix   24 lectures

Un nouveau volcan
crache le feu de la terre
serre-moi très fort

Qualifié
Prix Haikus Printemps 2017
TRÈS TRÈS COURTS
38 voix   260 lectures

L’impact des gouttes sur le métal froid sonne un tocsin lugubre dans mes pensées, un tocsin qui ne s’arrête pas, victime d’un sonneur pris d’une folie obsessionnelle. À plat ventre, ... [+]

Qualifié
Court et Noir 2017
NOUVELLES
6 voix   17 lectures

Longtemps, je me suis réveillé de bonne heure. Non pas que je sois obligé de rejoindre absolument un travail, ou qu’une quelconque activité importante m’attendait, mais, comme un pantin ... [+]

POÈMES
2 voix   180 lectures

Le brouillard épais

fige la rougeur de larmes

noisette perlée

Qualifié
Prix Haikus Automne 2016
POÈMES
2 voix   170 lectures

Coquille perdue

sur un parterre de feuilles

la noix avalée

Qualifié
Prix Haikus Automne 2016
POÈMES
2 voix   170 lectures

L’autan se déchaîne

sur les plaines automnales

tombe une aveline

Qualifié
Prix Haikus Automne 2016

80 abonnés

PhilshycatLénaZouzouPhilippe LarueRellum59Fred PanassacVegas sur sartheJeanneMissFreeKeith SimmondsMirajeDolotarasseDominique Alias Suna DescorsLilaMonique FeougierRttYasminaJACBMarysePatrick PeronneElena HristovaChristian PlucheChantaneAlain d'Issy Voir +
pour laisser un message à Gérard Muller