Elisabeth Mondoloni

Elisabeth Mondoloni

Je tiens à remercier mes parents,sans qui je n'aurais pu écrire sur ce monde,mes professeurs de français(et de maths aussi!),les livres qui ont bercé mon passé,et moi-même,qui ait été la première à croire en moi.Venant à la fois du nord et du sud de la doulce France,un frère ingé en informatique(surdoué,bac à 16 ans),une maman littéraire,moi;un deug lettres modernes,ai été à mi-licence.Voilà!


œuvre
a la une
TRÈS TRÈS COURTS 
 1 min 53 lectures75 voix

"Et allez,c'est parti,enième journée de monotonie,de train-train,non,de RER",pensai-je,en ce matin brumeux de novembre...
Le roulement du RER me berçait presque langoureusement,tel un amant,à... [+]

En compét
RATP Les 40 ans du RER
POÈMES
114 voix   80 lectures

Dans mes baskets,
Je file comme une comète,
Dans mes baskets en toile,
Vite,j'me ... [+]

Qualifiée
Faites sourire 2017
POÈMES
19 voix   44 lectures

L'hirondelle,s'en allait,
A tire-d'aile,vers l'été.
Smocking blanc et noir,
Nul ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
89 voix   382 lectures

L'impact des gouttes sur le métal le faisait atrocement grincer des dents;en effet,quelques gouttelettes s'étaient échappées, par inadvertance, sans doute.

Cette odeur âcre du ... [+]

Qualifiée
Court et Noir 2017
POÈMES
14 voix   43 lectures

Derrière moi,tu es,
Devant moi,elle va,
Tourne la ronde folle,
Tous les matins du ... [+]

POÈMES
11 voix   46 lectures

L'aube pose un diadème de cristal
Sur la vaste plaine rougeoyante,
Les éperviers volent ... [+]

TRÈS TRÈS COURTS
6 voix   35 lectures

Tu as assez enduré,assez souffert,assez subi,tu vaux plus que ça,tu dois t'aimer,bordel,tu as lu Le Comte de Monte Cristo,tu connais la chanson,tu as une boule de haine dans ton bas-ventre,et des ... [+]

POÈMES
72 voix   103 lectures

Heureuse au jeu,
Malheureuse en amour,
Ma vie au tapis
Sur un coup de dés,
... [+]

Qualifiée
Prix Saint-Valentin 2017
POÈMES
9 voix   33 lectures

Je gravissai la colline,
Le front haut,la démarche altière,
Je gravissai la colline,
... [+]

POÈMES
12 voix   40 lectures

J'ai le front pâle,les yeux secs,
Pourtant,sur mes joues,
Des larmes livides coulent.
... [+]

POÈMES
18 voix   290 lectures

Enfant égarée
grande forêt menaçante
noisettes-cailloux

Qualifiée
Prix Haikus Automne 2016

279 abonnés

PhilshycatBengourionHarukoSanExophorieAlain AdamZouzouTerrevillePatrick BarbierCharlotte TalonCristelDJPMFred PanassacDioriteNicckkiLaetitia ÉcrivaineZutalor!EvadailleursIsabelle LambinPrijganyJujuJo HannaDominique HilloulinMoeun TouchFantomette Voir +
pour laisser un message à Elisabeth Mondoloni