Stuart Merrill
1863 - 1915

Poète de nationalité américaine, Stuart Merril passe son enfance à Paris qui l'adopte totalement. Il rencontre les futurs symbolistes, notamment René Ghil et Ephraïm Mikhaël et apprécie de plus en plus les charmes de la langue française. Il retourne aux Etats-Unis pour faire son droit à Columbia College et transmettra les valeurs du Parnasse à ses confrères. Pas indifférent à la poésie anglo-saxonne, il publie Les Gammes qui sont inspirées de cette prosodie britannique.
Stuart Merril maniait les mots avec élégance pour servir ses convictions et clamer son amour de la vie.

Œuvresles plus lues

84

lectures

POÉSIE
1 min

Le clair soleil d'avril ruisselle au long des bois.
Sous les blancs cerisiers et sous les lilas roses
C'est l'heure de courir au rire des hautbois.

Vos lèvres et vos seins, ô ... [+]

71

lectures

POÉSIE
1 min

La blême lune allume en la mare qui luit
Miroir des gloires d'or, un émoi d'incendie.
Tout dort. Seul, à mi-mort, un rossignol de nuit
Module en mal d'amour sa molle mélodie.
... [+]

67

lectures

POÉSIE
1 min

Ce fut en un soir où les chansons
Des amants liés par leurs mains lasses
Mouraient, ô Dame pâle qui passe,
Au clair de la lune des moissons.

Long penchée au bord des ... [+]

à(re)découvrir

Son courant
Le Parnasse

Ayant pour but de purifier l'art. Où l'on apprend que défier la morale peut attirer les offres d'emplois.

EN SAVOIR +

Son époque
19ème siècle

Alors que la France essaie un peu de tous les régimes. Où l'on apprend que le "J'accuse" n'est pas de Zola.

EN SAVOIR +

Sa culture
Littérature Américaine

Où l’on apprend qu’Orson Welles fit croire aux américains à une invasion de petits bonhommes verts.

EN SAVOIR +