Properce
vers 47 av. J.-C. - 16 av. J.-C

Le nom de ce poète latin reste attaché au genre de l'élégie. Il laisse derrière lui quatre livres ayant pour source d'inspiration une femme, Cynthia. On ne connaît vraiment Properce qu'à travers ses textes, même si les témoignages de ses amis rapportent qu'il fréquentait des hommes influents et des personnalités politiques à Rome, sur la colline de l'Esquilin. Petit à petit, au fil des textes, sa poésie se fait de moins en moins élégiaque. La renommée de ses contemporains Virgile et Ovide occultera totalement la sienne.

Œuvresles plus lues

91

lectures

POÉSIE
1 min

Ne crois pas que tes traits, ni que ta grâce touche
Celui qui pour la mer a déserté ta couche,
L'ingrat qui sacrifie une maîtresse au gain !
L'Afrique ne valut jamais tant de ... [+]

73

lectures

POÉSIE
1 min

Je croyais de l'Amour n'avoir plus rien à craindre,
Mais déjà ses filets sont revenus m'étreindre,
Et mon faible courage, à peine un mois passé,
Dans un livre nouveau se trouve... [+]

52

lectures

POÉSIE
1 min

Mes vœux montent en vain sur cet ingrat rivage ;
Cassiope jamais n'y montre son visage ;
Mais, puisque j'ai pu fuir, c'est avec cent raisons
Que, seul, j'adresse ici ma plainte ... [+]

à(re)découvrir

Son époque
Antiquité

Alors que la France n'est pas la France. Où l'on apprend que la crise n'est pas toute jeune.

EN SAVOIR +

Sa culture
Littérature de la Grèce et Rome antiques

Où l’on apprend que les grecs participaient aux jeux olympiques complètement nus.

EN SAVOIR +