Paul Verlaine
1844 - 1896

Verlaine est le poète du clair-obscur : sa poésie, mélancolique, est toute entière bâtie en demi-teinte. S'il fait violence à la langue, c'est pour retranscrire la langueur avec laquelle le temps s'écoule. Sa liaison orageuse avec Rimbaud est restée fameuse ; après la rupture entre les deux hommes, Verlaine publiera les poèmes inédits de son ancien amant. « Prince des Poètes », il passe ses dernières années dans la déchéance la plus totale, alcoolique, diabétique, syphilitique ; il tentera même d'étrangler sa mère. Ses vers sont parmi les plus cités de toute la littérature française : « Les sanglots longs », etc, etc.

Œuvresles plus lues

1569

lectures

ŒUVRES ÉROTIQUES
1 min

Obscur et froncé comme un œillet violet
Il respire, humblement tapi parmi la mousse
Humide encor d’amour qui suit la fuite douce
Des Fesses blanches jusqu’au ... [+]

1261

lectures

POÉSIE
1 min

Il pleut doucement sur la ville.
(Arthur Rimbaud)


Il pleure dans mon cœur
Comme il pleut sur la ville,
Quelle est cette langueur
Qui pénètre mon cœur ?

... [+]

516

lectures

POÉSIE
5 min

À Stéphane Mallarmé

Il parle italien avec un accent russe.
Il dit : « Chère, il serait précieux que je fusse
« Riche, et seul, tout demain et tout après-demain.
... [+]

à(re)découvrir

Poésie

Son courant
Le symbolisme

Ayant pour but d'atteindre le monde suprasensible. Où l'on apprend ce qu'est le ptyx.

EN SAVOIR +

Son époque
19ème siècle

Alors que la France essaie un peu de tous les régimes. Où l'on apprend que le "J'accuse" n'est pas de Zola.

EN SAVOIR +

Sa culture
Littérature Française

Où l’on apprend que Louis XVI écrit dans son journal intime « rien » le 14 Juillet 1789.

EN SAVOIR +