Marcel Schwob
1867 - 1905

Précoce, à l'école il brille déjà par ses écrits et reçoit plusieurs prix. Puis, jeune encore, il devient polyglotte, érudit et bibliophile. Le style de Marcel Schwob se déploie dans le genre du conte et dans les narrations courtes, où son immense culture l'autorise à toutes les fantaisies. Fin connaisseur de la langue française archaïque, ses maîtres sont Villon et Rabelais. De santé précaire, il meurt d'une simple grippe à 37 ans, après avoir été longtemps alité par un mal inconnu qui le rongeait.

Œuvresles plus lues

1815

lectures

NOUVELLES
3 min Classique

Il y a, rue de la Roquette, deux haies de lumières, et au-dessous, deux traînées de lueurs perdues dans le brouillard, double illumination pour une montée sanglante. La brume rouge s’accroche ... [+]

289

lectures

NOUVELLES
6 min Classique

On les ramassa tous deux, l’un à côté de l’autre, sur l’herbe brûlée. Leurs vêtements avaient volé en lambeaux. La conflagration de la poudre avait éteint la couleur des numéros ; ... [+]

108

lectures

NOUVELLES
6 min Classique

Not a drop of her blood was human,
But she was made like a soft sweet woman.
DANTE-GABRIEL ROSSETTI.

Je pense qu’il l’aima autant qu’on peut aimer une femme ... [+]

à(re)découvrir

Son Époque
19ème siècle

Alors que la France essaie un peu de tous les régimes. Où l'on apprend que le "J'accuse" n'est pas de Zola.

EN SAVOIR +

Sa Culture
Française

Où l’on apprend que Louis XVI écrit dans son journal intime « rien » le 14 Juillet 1789.

EN SAVOIR +