Lord Byron
1788 - 1824

Sa vie sulfureuse fascine autant que son œuvre. Il est un des principaux auteurs romantiques anglais. Ami avec Shelley, il ne goûte cependant pas la poésie de son confrère John Keats. Don Juan, son œuvre majeure, long poème en dix-sept chants, dépeint la vie d'un jeune espagnol, voyageur, esclave du temps et des femmes. Le style provocant et scandaleux de certains passages l'oblige à repousser sa publication ; il continue alors d'ajouter des chants. Son pied-bot le complexa toute sa vie. Il compensa son handicap par une pratique sportive effrénée.

Œuvresles plus lues

1330

lectures

POÉSIE
1 min

Arrière les fictions de vos romans imbéciles, ces trames de mensonges tissées par la Folie ! Donnez-moi le doux rayon d’un regard qui vient du cœur, ou le ... [+]

1051

lectures

POÉSIE
1 min

I.
Elle marche dans sa beauté, semblable à la nuit des climats sans nuages et des cieux étoilés ; tout ce qu’ont de plus beau la lumière et l’ombre est réuni dans ses traits et dans... [+]

338

lectures

NOUVELLE
2 min

J’eus un rêve qui n’était pas tout-à-fait un rêve. L’astre brillant du jour était éteint ; les étoiles, désormais sans lumière, erraient à l’aventure dans les ténèbres de ... [+]

à(re)découvrir

Son courant
Le romantisme

Ayant pour but d'exprimer sa sensibilité. Où l'on apprend que Nerval a un homard domestique.

EN SAVOIR +

Son époque
19ème siècle

Alors que la France essaie un peu de tous les régimes. Où l'on apprend que le "J'accuse" n'est pas de Zola.

EN SAVOIR +

Sa culture
Littérature Anglaise

Où l’on apprend que «Llanfairpwllgwyngyllgogerychwyrndrobwllllantys-iliogogogoch » est un village anglais.

EN SAVOIR +