Léon Dierx
1838 - 1912

Léon est originaire de la Réunion comme Leconte de Lisle. Il est très inspiré encore par le romantisme lorsqu'il compose ses premiers vers toutefois c'est dans le Parnasse qu'il se retrouve. Il écrit Lèvres closes en 1867, qui devient le manifeste des parnassiens. Il est sacré « prince des poètes » à la mort de Mallarmé. Et puis, plus rien pendant un long moment. Le silence total de la part du couronné. Heureusement, c’est avec une poésie toute symboliste qu’il revient, tentant de traduire tous les mystères qui nous échappent…

Œuvresles plus lues

195

lectures

POÈMES
1 min Classique

L'invisible lien, partout dans la nature,
Va des sens à l'esprit et des âmes aux corps ;
Le choeur universel veut de la créature
Le soupir des vaincus ou l'insulte des ... [+]

160

lectures

POÈMES
1 min Classique

Je suis tel qu'un ponton sans vergues et sans mâts,
Aventureux débris des trombes tropicales,
Et qui flotte, roulant des lingots dans ses cales,
Sur une mer sans borne et sous de froids... [+]

130

lectures

POÈMES
1 min Classique

Quand naissent les fleurs au chant des oiseaux
Ton étrange voix gravement résonne,
Et comme aux échos des forêts d'automne
Un pressentiment court jusqu'en mes os.

Quand l'or ... [+]

à(re)découvrir

Son Courant littéraire
Le parnasse

Ayant pour but de purifier l'art. Où l'on apprend que défier la morale peut attirer les offres d'emplois.

EN SAVOIR +

Son Époque
19ème siècle

Alors que la France essaie un peu de tous les régimes. Où l'on apprend que le "J'accuse" n'est pas de Zola.

EN SAVOIR +

Sa Culture
Française

Où l’on apprend que Louis XVI écrit dans son journal intime « rien » le 14 Juillet 1789.

EN SAVOIR +