Le romantisme

Qu'est ce que le romantisme ? Ce n'est pas la rencontre de Julien Sorel et Mme de Rênal, ni le mariage de Bella et Edward, ni les nuits des Cinquantes nuances de Grey. Ce n'est même pas Roméo et Juliette ni Pyrame et Thisbé. Ce n'est pas la rose du Petit Prince ni les lettres de la marquise de Merteuil. Mais alors... quoi ?

Apéritif

« Mes livres ne sont pas des livres, mais des feuilles détachées et tombées presque au hasard sur la route de ma vie. »

François René de Chateaubriand

La genèse

Le romantisme est né à l’étranger. L’influence de l’Allemagne, avec le Werther de Goethe, et celle de l’Angleterre, à travers Walter Scott, ont permis l’émergence de ce mouvement européen.

Cependant le romantisme français revendique aussi des sources nationales : au XVIIIème siècle Diderot et Rousseau, tout en étant inscrits dans le courant des Lumières, initient l’exaltation du moi et le retour à la nature dans le cadre du préromantisme. Avec Chateaubriand naît réellement le romantisme en France. La figure de René, personnage éponyme, en reste le modèle incomparable !

Le mal du siècle

Or, le pays souffre d’une forte instabilité politique : sept régimes politiques agitent les français en tous sens : monarchie, empires, républiques, révolutions, coups d’état et autres jeux de pouvoirs essoufflent les écrivains qui ne se sentent pas à leur place.

Alors que la légende napoléonienne se développe, bien des jeune poètes « venus trop tard dans un monde trop vieux » vont se réfugier dans un lyrisme pessimiste : ils souffrent du « mal du siècle » ! Persuadé d’être nés au mauvais endroit au mauvais moment, ils se réfugient dans la mélancolie, l’imagination et une exaltation exacerbée de sensibilité titanesque.

Beaucoup croient trouver refuge dans les bras de la mort et tentent de s’y rendre par eux-mêmes sans y parvenir : Musset, Maupassant, Chateaubriand, Sand. D’autres cèdent à la folie comme Nerval qui a été vu promenant un homard en laisse sur les marches du Palais-Royal, et qui se suicidera. « Le classicisme, c'est la santé ; le romantisme, c'est la maladie », affirme Goethe.

Le sujet romantique

Le domaine de prédilection des romantiques est la nature, thème inépuisable, livre ouvert sur l’âme, confident, refuge.

C’est donc par un tsunami dévorant de sensibilité débridée et un raz-de-marée ravageant de passions qu’elle est louée.

La poésie romantique touche pourtant à tout : tout objet est digne d’être objet poétique. L’art doit être libéré ; avec Victor Hugo, inventeur du genre, le drame romantique rejette les règles de la tragédie classique instaurées par Boileau.

Mais cette petite révolution ne plaît pas à tout le monde : une cabale est menée contre Hernani, et lorsque le 25 février 1830, la première a lieu, la bagarre éclate dans la salle !

Le Voyageur contemplant une mer de nuages, 1818,
Caspar David Friedrich

La bataille d'Hernani

Lors de la première d’Hernani, dès l’attente devant le théâtre, la tension était palpable, les romantiques faisaient pression alors que les forces de l’ordre essayaient d’empêcher la représentation et que les employés du théâtre leur jetaient des ordures (Balzac aurait reçu un trognon de chou en pleine face). Ils réussirent à rentrer et patientèrent quatre heures dans le noir. Cette première fut un triomphe pour les romantiques, comme les deuxième et troisième représentations.

Mais peu à peu, le rapport de force s’inversa et le climat se fit de plus en plus hostile et on en vint même aux mains. Un jeune homme fut tué en duel, défendant fièrement la pièce. Dumas, Gautier, Rostand et bien d’autres participèrent à l’instauration du mythe : Hernani fut un succès commercial et et Hugo fut couronné chef de file des romantiques.

Le court au romantique

Le courant romantique regroupe principalement Victor Hugo, Alfred de Vigny, Gérard de Nerval, Alfred de Musset et Alphonse de Lamartine. Cependant, notre auteur fétiche (forcément !) est Prosper Mérimée : véritable maître de la nouvelle, on considère La Vénus d’Ille comme son chef-d’œuvre. On lui doit aussi la dictée la plus dure du monde (surtout francophone) : Napoléon III fit soixante-quinze fautes et Alexandre Dumas lui-même en fit vingt-quatre !

Les auteurs

Théodore de Banville
1823 - 1891

poésie   nouvelle   conte  

Théodore de Banville fut un ami intime de Charles Baudelaire, de Victor Hugo et de Théophile Gautier. Surnommé « le poète du bonheur », ses vers sont travaillés à l'extrême et tendent à la perfection formelle du poème. En ce sens, Banville est un des auteurs à l'origine du mouvement parnassien. Les Odes funambulesques sont le sommet de son art. Salué par Baudelaire puis Mallarmé,...

Charles Baudelaire
1821 - 1867

poésie   nouvelle   citations/pensées  

Avec la parution de ses Fleurs du Mal, en 1857, Baudelaire écope d'un procès pour atteinte aux bonnes mœurs. Il sera condamné à payer une amende de 300 francs et contraint de retirer six poèmes du recueil, parmi les plus beaux. Les pièces censurées ne seront réhabilitées qu'en 1949. Pour la première fois un poète concilie laideur et beauté, faisant surgir le sublime de la ...

Aloysius Bertrand
1807 - 1841

nouvelle   poésie  

Considéré comme l'inventeur du poème en prose, ce « petit romantique » fut ignoré par ses contemporains. Mais rapidement certains verront dans son œuvre l'originalité de la forme. Baudelaire avouera sa dette envers lui dans un lettre qui servira de préface au Spleen de Paris. Il ne verra jamais imprimé son unique livre, Gaspard de la Nuit, pour cause de mésaventures éditoriales ...

Émile Blémont
1839 - 1927

poésie   nouvelle  

Émile Blémont, né Léon-Émile Petitdidier le 17 juillet 1839 à Paris et mort le 1er février 1927, est un poète et dramaturge français.

Lié à Victor Hugo, ainsi qu'aux poètes symbolistes et à ceux du Parnasse, cet auteur est l'un des fondateurs de La maison de la poésie et de la Société des poètes français.

Léon Bloy
1846 - 1917

nouvelle  

Romancier et essayiste, ce sont surtout ses textes polémiques qui se démarquent par une force de style sans équivalent à l'époque. Il compte parmi ses amis Jules Barbey d'Aurevilly, Villiers de L'Isle-Adam et J.-K. Huysmans. C'est dans son journal que l'on dégote les perles les plus délicieuses telles que : « Les riches environnent Paris comme une circonvallation de fumier autour d'une...

Pétrus Borel
1809 - 1859

poésie   nouvelle   chanson  

Romantisme noir et poésie fiévreuse caractérisent l'œuvre de Pétrus Borel. Se surnommant lui-même le « lycanthrope », il travaille beaucoup et cherche à se faire publier mais ne parvient pas à subvenir à ses besoins. Il était aussi maladif en vrai que dans ses écrits. André Breton le sort de l'oubli et lui réserve une place particulière dans son Anthologie de l'humour noir.

Louis-Hyacinthe Bouilhet
1822 - 1869

poésie  

Poète et auteur dramatique, Louis Bouilhet étudie tout d'abord la médecine sous la direction du père de Gustave Falubert lui-même. Toutefois c'est une voie qui ne le passionne guère et c'est pour cette raison qu'en 1846 il se rapproche du fils et de son aspiration première ; la littérature. Leur amitié et collaboration littéraire est grande. Bouilhet et son expérience de la ...

Auguste Brizeux
1803 - 1858

poésie  

Auguse Brizeux nous donne envie de manger des crèpes et des galettes bretonnes. Il a la littérature gourmande. On le surnome « le prince des bardes bretons ». Victor Hugo le soutient fortement lors de la parution de son poème « Les Bretons » qui se voit couronné l'année suivante par l'Académie française.
Il est aussi très inspiré par l'Italie et se plonge dans la Divine ...

Robert Burns
1759 - 1796

poésie  

On ne peut pas dire que Robert Burns rime avec Haggis mais en Ecosse c'est tout comme et surtout le 25 Janvier, date anniversaire de notre poète. Il est considéré comme le plus grand écrivain écossais avec ses chants traditionnels. Il est très apprécié de l'élite littéraire d'Edimbourg bien qu'il ne se prive pas de critiquer dans ses oeuvres l'establishment.

 

Lord Byron
1788 - 1824

poésie   nouvelle   théâtre  

Sa vie sulfureuse fascine autant que son œuvre. Il est un des principaux auteurs romantiques anglais. Ami avec Shelley, il ne goûte cependant pas la poésie de son confrère John Keats. Don Juan, son œuvre majeure, long poème en dix-sept chants, dépeint la vie d'un jeune espagnol, voyageur, esclave du temps et des femmes. Le style provocant et scandaleux de certains passages l'oblige à ...

François René de Chateaubriand
1768 - 1848

pensées/citations   poésie   lettre   nouvelle  

Si la véracité de quelques passages des Mémoires d'outre-tombe est douteuse, le style éclatant de Chateaubriand prime. C'est dans son œuvre que les auteurs romantiques puiseront le lyrisme, le sentiment du « moi » et la « vague des passions ». Il est ainsi le père du romantisme en France. Victor Hugo voulait, dans sa jeunesse, « être Chateaubriand ou rien. »

André Chénier
1762 - 1794

poésie   fable  

Après s'être amouraché d'une chanteuse d'opéra, il compose des poèmes en imitant les auteurs antiques. L'élégie marque sa préférence. Avant de devenir journaliste et de condamner les excès de la Révolution, il passe trois années en Angleterre en tant qu'ambassadeur de France. Il est condamné à mort par le Tribunal révolutionnaire sous la Terreur, pour recel de documents dans une...

Jacques Delille
1738 - 1813

poésie  

L'Académie Française ne nous dit pas tout sur Jacques Delille... Tout d'abord il est abbé de Saint-Séverin, pourtant il n'a jamais été ordonné prêtre. Ensuite, il fut le chef d'une école poétique qui connut un très vif succès mais nous ne connaissons pas le nom de celle-ci... Tout cela demeure bien mystérieux !
Toujours est-il que Jacques était poète et académicien et qu'il...

Marceline Desbordes-Valmore
1786 - 1859

poésie  

Très estimée par Charles Baudelaire, cette femme poète, dont Balzac admire aussi le talent, fut surnommée Notre-Dame-des-Pleurs en raison des deuils successifs qu'elle dut affronter. Toute sa poésie en est le reflet. Son mari lui laisse publier ses poèmes d'amour mais sait qu'il n'en est pas l'inspirateur. Paul Verlaine saluera dans l'œuvre de Desbordes-Valmore la richesse des formes, ...

Alexandre Dumas
1802 - 1870

nouvelle  

Même si le recours à des nègres littéraires était courant chez certains auteurs au XIXe siècle, les contemporains de Dumas le lui ont fortement reproché. On l'accusait également de faire des « bâtards » à l'histoire puisque ses récits historiques étaient très librement « réinterprétés ». Il n'en reste pas moins qu'il laisse derrière lui une œuvre prolifique dont la ...

Eudore Évanturel
1852 - 1919

poésie  

Eudore Evanturel, au drôle de nom, n'a pas froid aux yeux. En 1875 il provoque un scandale conséquent avec sa pièce Crâne et Cervelle qui relate les péripéties d'un étudiant en médecine qui vole des cadavres dans le but de les disséquer jusqu'au jour où c'est le drame découvrant le corps de sa propre fiancée.
Il est né à Québec mais reste très inspiré par Musset et ...

Xavier Forneret
1809 - 1884

nouvelle   poésie   citations/pensées  

Inconnu durant tout le XIXe siècle, Xavier Forneret a été redécouvert par les surréaliste. André Breton lui offre une place dans son Anthologie de l'humour noir. Son œuvre pleine de fulgurances se distingue par un ton lugubre et déroutant. Il est parfois surnommé « l'homme noir blanc de visage » en référence à une de ses pièces de théâtre : L'Homme noir. On le rattache ...

Judith Gautier
1945 - 1917

nouvelle  

Fille de Théophile Gautier, elle n'a jamais eu à envier le talent de son père. Elle s'en démarqua nettement, en témoigne sa production abondante et son goût pour l'exotisme. Elle apprend le chinois grâce à un réfugié politique que son père héberge. Son style orientaliste, ses nombreux contes et les traductions auxquelles elle se livre, lui valent l'admiration des plus lettrés. Son...

Nicolas Gilbert
1750 - 1780

poésie  

La mort de Nicolas Gilbert est loin d'être anodine : il avale la clef d'une cassette qui reste accrochée à son œsophage...
Mais parlons littérature ! Ce jeune vosgien est un touche à tout : il écrit un roman, de la poésie, des satires, rien ne l'arrête mis à part peut-être ses échecs consécutifs au concours annuels de l'Académie Française.

Jacob et Wilhelm (frères) Grimm
1785 - 1863 et 1786 - 1859

conte  

L'écriture à quatre mains est indissociable de leur méthode de travail. Même mariés chacun de leur côté, ils vécurent toujours ensemble. Toute leur œuvre est une recherche permanente de l'enchantement, de cette part de rêve, d'indistinct et de mystérieux qui caractérise la culture allemande. Leurs textes sont peuplés de magiciens, de maîtres chanteurs, de lutins et autres ...

Ernst Theodor Amadeus Hoffmann
1776 - 1822

nouvelle  

Ses contes sont emblématiques du fantastique et du romantisme allemand, tous issus de sa fascination de jeunesse pour les histoires folkloriques de revenants et de fantômes. Hoffmann était un grand buveur de punch ; son foie lui en gardera rancune. Sa redingote, son haut-de-forme et son chat l'accompagnaient partout. Et ce n'est pas anodin si son roman le plus célèbre, Le Chat Murr, est ...

Victor Hugo
1802 - 1885

poésie   nouvelle   lettre  

Présente-t-on Victor Hugo ? À l'évidence, après treize pièces de théâtre, neuf romans, vingt recueils de poésie et 83 ans d'existence, dont 65 années d'écriture, l'homme qui a mis un bonnet rouge au dictionnaire était en droit de s'appeler prophète et d'avoir les honneurs de funérailles nationales. Si son trop-plein de génie agace certains, l'auteur des Misérables et de ...

John Keats
1795 - 1821

poésie  

À lui seul John Keats résume la poésie romantique anglaise, par sa fougue, sa vision enchantée de la nature et une conscience unique de la langue. On a peine à imaginer que, derrière la délicatesse de ses vers, Keats était aussi un amateur de boxe. Malgré son décès prématuré, à l'âge de 25 ans, ses poèmes sont les plus cités de toute la littérature anglaise.

Alphonse de Lamartine
1790 - 1869

poésie  

Lamartine s'est illustré dans tous les genres, y compris en politique où ses qualités de rhéteur lui ont donné accès à des postes tels que député ou encore secrétaire d'ambassade. Et quand il ne médite pas près de son lac, il voyage et écrit des pages étonnantes sur l'Italie, le Liban, la Grèce, Constantinople, etc. Son œuvre compte plus de 120 volumes mais on retient surtout ...

Charles Lassailly
1806 - 1843

poésie  

Charles Lassailly était un jeune révolutionnaire dans l'âme. Il fit partie du phénomènes des Jeunes-France qui accompagna ma révolution romantique. Ces jeunes sont contre le conformisme et le prouvent par leur tenue : une barbe (les hypsters n'ont RIEN inventé), une chevulure abondante, et un gilet rouge aux allures médiévales ! Couleur alors très peu portée et réservée à la ...

Le comte de Lautréamont
1846 - 1870

pensées/citations   Poésie   nouvelle  

Ce sont les surréalistes qui le redécouvrent avec enthousiasme. Léon Bloy disait à propos de Lautréamont que « c’ [était] un fou comme il ne s'en était jamais vu, qui aurait pu devenir l'un des plus grands poètes du monde ». L'accent de son œuvre qui « fait ressembler chaque phrase à une louve enragée courant de ses pattes agiles et silencieuses » lui donne une intensité ...

Prosper Mérimée
1803 - 1870

nouvelle  

Bien qu'il ait publié un certain nombre de textes, Mérimée n'est plus très lu aujourd'hui. Son œuvre est pourtant d'un abord facile et d'une élégance singulière. En 1844, il est élu à l'Académie au siège de Charles Nodier. Au-delà de ses écrits, il séduit Georges Sand et fait recenser les édifices architecturaux remarquables sur tout le territoire, un travail que le ministre de...

Alfred de Musset
1810 - 1857

poésie   nouvelle  

On ne fait pas auteur plus romantique que Musset. Poète, débauché, séducteur, alcoolique, dandy, sentimental, il fait une entrée très remarquée dans le milieu poétique avec son premier recueil Contes d'Espagne et d'Italie. Ses relations tourmentées avec Georges Sand et Louise Colet demeurent parmi les liaisons les plus fascinantes du XIXe siècle. Il fête son entrée à l'Académie ...

Gérard de Nerval
1808 - 1855

poésie   nouvelle   théâtre  

Son œuvre est la première intrusion dans la littérature française de l'importance du rêve, à la fois dans le sujet et dans le processus de création. Il fréquente Gautier, Balzac, Dumas, Vigny et Musset avant que le cercle rassemblé autour d'Hugo ne se dissolve quelque peu. La nouvelle « Sylvie » et les poèmes des Chimères sont considérés comme ses chefs-d'œuvre. Un peu fou, ...

Philothée O'Neddy
1811 - 1875

nouvelle   poésie  

Philothée O'Neddy est le pseudonyme anagramme de Théophile Dondey de Santeny. Ce auteur romantique est un habitué du Petit Cénacle où se réunissent alors, parmi les artistes, les jeunes Théophile Gautier et Gérard de Nerval. On y est Jeune-France de bon cœur, on y boit et on y chante à tue-tête des chansons grivoises. Il publie des feuilletons dans quelques petits journaux mais ses ...

Jean Polonius
1800 - 1855

poésie  

D'origine polonaise, et de son vrai nom Xavier Labensky, Jean Polonius choisit la langue française pour rédiger son œuvre poétique, même s'il ne voyage que rarement en France, sa carrière diplomatique l'appelant ailleurs. Sa vie littéraire est mal connue mais quelques échos de ses contemporains, assez réservés dans l'ensemble, nous sont parvenus. Son romantisme est à aborder sous un...

Alexandre Pouchkine
1799 - 1837

nouvelle   poésie  

Pouchkine est surnommé le « Français », grâce à la connaissance de la littérature et de la langue françaises qu'il acquiert au lycée, et à la francophilie que lui transmet son père. D'ascendance africaine, il admire son aïeul mais considère ses traits métissés comme laids et disgracieux, ses camarades l'appelant « le singe ». Cela ne l'empêchera pas de collectionner les ...

Edmond Rostand
1868 - 1918

poésie   théâtre  

Aujourd'hui, Edmond Rostand est exclusivement associé à son œuvre Cyrano de Bergerac.
C'est à sa célèbre tirade du nez que l'auteur doit sa postérité :«C'est un roc ! ... c'est un pic... c'est un cap ! Que dis-je, c'est un cap ? ... c'est une péninsule ! ».
Cependant, l'écrivain d'origine marseillaise est aussi poète, il publie notamment en 1890 le recueil Les musardises. ...

George Sand
1804 - 1876

poésie   nouvelle  

De son vrai nom Amantine Dupin, elle choisit un pseudonyme masculin pour l'écriture. Son nom est aussi attaché à plusieurs scandales : la publication de ses trois premiers textes très féministes, sa relation avec Musset et Chopin, son aventure avec l'actrice Marie Dorival, etc. Et Baudelaire se moquait délicieusement d'elle : « elle est bête, elle est lourde, elle est bavarde ». Elle ...

Percy Bysshe Shelley
1792 - 1822

poésie   nouvelle  

Mort jeune, comme la plupart des poètes romantiques anglais, il mène une vie frénétique parsemée d'écrits révolutionnaires qui attirent l'attention du gouvernement et lui valent quelques ennuis. Aussi voyage-t-il beaucoup. Sa renommée se mêle à celle de son ami John Keats, mort un an seulement avant lui. En 1816, il épouse Mary Godwin, future auteure du très célèbre Frankenstein ...

Alfred de Vigny
1797 - 1863

poésie  

Durant sa jeunesse, Alfred de Vigny fréquente les auteurs romantiques et les avant-gardes. Son œuvre majeure publiée après sa mort, Les Destinées, a été accusée du trop-plein de philosophie qu'elle contenait. Si l'appréciation de Vigny varie fortement, il n'en reste pas moins que certains de ses poèmes sont les plus beaux de ce que le romantisme français a pu produire. Il est ...

Lumières sur
Gérard de Nerval

1808 - 1855

Son œuvre est la première intrusion dans la littérature française de l'importance du rêve, à la fois dans le sujet et dans le processus de création. Il fréquente Gautier, Balzac, Dumas, Vigny et Musset avant que le cercle rassemblé autour d'Hugo ne se dissolve quelque peu. La nouvelle « Sylvie » et les poèmes des Chimères sont considérés comme ses chefs-d'œuvre. Un peu fou, interné plusieurs fois, il promène régulièrement son homard domestique en laisse, et se pendra, ...

EN SAVOIR +

Sur le pays des chimères

Sur le pays des chimères
Notre vol s'est arrêté :
Conduis-nous en sûreté
Pour traverser ces bruyères,
Ces rocs, ce champ dévasté.

Vois ces arbres qui se pressent
Se froisser rapidement ;
Vois ces roches qui s'abaissent
Trembler dans leur fondement.
Partout le vent souffle et crie !

Dans ces rocs, avec furie,
Se mêlent fleuve et ruisseau ;
J'entends là le bruit de l'eau,
Si cher à la rêverie !
Les ...

LIRE LA SUITE