Aristide Bruant
1851 - 1925

Chansonnier emblématique, Aristide Bruant devient rapidement une vedette des cafés-concerts et des cabarets parisiens. Il chante les quartiers populaires dans une veine argotique et réaliste. Il ne se séparait jamais de son chapeau et de son écharpe rouge. Il fut parmi les premiers à enregistrer ses performances vocales. Son influence est toujours présente dans la chanson contemporaine.

Œuvresles plus lues

486

lectures

POÈMES
1 min Classique

Je m’ demande à quoi qu’on songe
En prolongeant la ru’ Monge,
À quoi qu’ ça nous sert
Des esquar’s, des estatues,
Quand on démolit nos rues,
... [+]

359

lectures

POÈMES
1 min Classique

On prend des magnièr’ à quinze ans,
Pis on grandit sans
Qu’on les perde :
Ainsi, moi, j’aim’ ben roupiller,
J’ peux pas travailler, ... [+]

194

lectures

POÈMES
1 min Classique

J’suis républicain socialisse,
Compagnon, radical ultra,
Revolutionnaire, anarchisse,
Eq’ caetera... Eq’ caetera...
Aussi j’vas dans tous les métingues,
Jamais ... [+]

à(re)découvrir

Son Époque
19ème siècle

Alors que la France essaie un peu de tous les régimes. Où l'on apprend que le "J'accuse" n'est pas de Zola.

EN SAVOIR +

Sa Culture
Française

Où l’on apprend que Louis XVI écrit dans son journal intime « rien » le 14 Juillet 1789.

EN SAVOIR +