Horreur

Tremblements de frayeur et sueurs froides, les histoires d'horreur plongent les héros - et les lecteurs - dans la peur.
Entre cris d'épouvante et terreur viscérale, les micro-nouvelles sont d'autant plus intenses lorsqu'elles sont Très très courtes !
1538 lectures70 voix
 Horreur    3 min
Vivian Roof

La chapelle

Par Vivian Roof, il y a

Je n'avais jamais remarqué cette chapelle. Il fallait oser prendre ce chemin étroit qui montait vers la falaise. Il fallait vouloir franchir les barrières d'aubépine et les mûriers agressifs. Se forcer à affronter le vent marin de plus en plus fort. Lutter.
La mer n'était pas loin, on... [+]

Qualifié
Grand Prix Printemps 2017
1145 lectures38 voix
 Horreur    3 min
Michael D'arcy

Nouvel Ordre

Par Michael D'arcy, il y a

C'est qu'il savait s'y prendre, Werner, pour arracher un ongle. Il prenait une petite pince très dure, le genre pince à épiler mais avec des dents, tu vois ? Il l'avait toujours sur lui. Ça lui plaisait de prendre ta main et de la serrer bien cordialement, si t'étais un homme. Pour les... [+]

Qualifié
Grand Prix Hiver 2017
2402 lectures127 voix
 Horreur    3 min
Eric Beauvillain

Plaisir solitaire

Par Eric Beauvillain, il y a

Je n’aime pas les chats.
Mon plaisir, c’est de les chasser. Mais de façon intelligente : leur courir après est totalement inutile tant ils sont rapides et se faufilent partout…
J’ai trouvé un petit garage abandonné, en bordure de ville, que j’ai aménagé pour la chasse ... [+]

Lauréat
Grand Prix Eté 2016
RECOMMANDÉ
par Short Édition
1379 lectures52 voix
 Horreur    Humour    1 min
Sylvie Loy

Halloween

Par Sylvie Loy, il y a

Le quartier est en effervescence depuis le début du mois d'octobre. C'est à qui sera le plus inventif ! La décoration, cette année, est particulièrement macabre : dans le ton. Dans les jardins, sortent de terre des pierres tombales plus vraies que nature. Des toiles d'araignée ... [+]

Qualifié
Grand Prix Printemps 2016
3700 lectures179 voix
 Horreur    2 min
Luc Lavoie

Post mortem

Par Luc Lavoie, il y a

Dans le silence et la solitude d’un fin rayon de lumière, les cadavres aux sourires idiots marinent au sous-sol. L’odeur y est insoutenable, mais les insatiables affamés dévorent...

Les diptères, ces sales bestioles ; mouches vertes et bleues, auront trouvé terreau fertile... [+]

Finaliste
Grand Prix Printemps 2014
RECOMMANDÉ
par Short Édition
3158 lectures114 voix
 Nature    Horreur    2 min

« L’homme est un loup pour l’homme » qu’il disait l’autre...

Ca a débuté comme ça. Moi, j’y étais pour rien. Rien. C’est le frisé qu’a commencé. Une sorte de caniche des alpages, un ovin, camarade de montagne lui aussi. On se rencontre donc au champ du ... [+]

Lauréat
Grand Prix Printemps 2012
RECOMMANDÉ
par Short Édition