Fantaisiste

Un brin de folie, un rien de culot, un tantinet de « pas-comme-les-autres » ;
Les micro-nouvelles fantaisistes déconstruisent la syntaxe, jouent avec la langue, détournent les codes narratifs et appellent au sourire.
108 lectures16 votes
Mathildrama

Coléoptère

Par Mathildrama, il y a

Ce matin, il se lève et cogne ses orteils contre une vieille voiture en fer. Ce jouet, qui était là, au pied de son lit avait disparu de sa mémoire depuis des lustres. Mais la douleur lui a rappelé qu’il existait.

Il la prend dans sa main et la regarde attentivement. Il la ... [+]

En compet'
Grand Prix Eté 2017
246 lectures34 votes
 Humour    Fantaisiste    2 min

Depuis qu’Edgar est parti, je n’ose plus sortir de chez moi. Nous avons vécu quelques années dans un tel bonheur et un jour, sans m’y attendre le moins du monde, il était sur le pas de la porte, une valise à la main et il m’a dit « Sophie, tu n’es plus que l’ombre de ... [+]

En compet'
Grand Prix Eté 2017
267 lectures56 votes
 Fantaisiste    2 min
Bruno63

Le premier mammifère

Par Bruno63, il y a

Au bout de cent soixante millions d'années, Dieu se lassa des dinosaures. Peu gracieux, plutôt lourdauds, ces gros lézards n'étaient pas très réussis à son goût. Quand bien même ils avaient laissé la planète tourner tranquille pendant un bon moment, il était temps de passer à autre ... [+]

En compet'
Grand Prix Eté 2017
363 lectures58 votes
 Fantaisiste    2 min
Vrac

Un week-end d'anthologie

Par Vrac, il y a

Lundi soir, ma femme me lâche tout à trac au cours du dîner : «  Au fait, je croyais que tu devais t'en occuper ce week-end. » Je sais trop bien ce dont elle parle, et je me repens de m'être imprudemment engagé la semaine passée. « Peut-être, ma mie, mais tu as vu, il a... [+]

Qualifié
Grand Prix Printemps 2017
404 lectures95 votes

— Bonjour, dit le Jour.
— Bonne nuit, répond la Nuit.
— Tu me sembles bien ténébreuse ce soir ! As-tu des ennuis ? Qu’est ce qui te nuit ? interroge le Jour.
— Ce n’est pas très clair, mais je souffre d’insomnie et, nuit après nuit, du soir au matin, je... [+]

Qualifié
Grand Prix Printemps 2017
222 lectures53 votes
Vrac

Fausse route

Par Vrac, il y a

C’est notre tuteur qui nous a élevés. Nous avons grandi dans la banlieue parisienne, dans un quartier tracé au cordeau. Je me souviens de maisons en meulière et de pavillons coquets entourés de jardinets, je me souviens des potagers et des jardins ouvriers, du vert glauque des choux ... [+]

Qualifié
Grand Prix Printemps 2017
211 lectures42 votes
 Fantaisiste    1 min

Longtemps, j’ai habité une bouteille mais pas n’importe laquelle.
Une bouteille bien fine, verte fluo. Il y avait plusieurs étages à l’intérieur avec un escalier en colimaçon. Après, plein, plein de pièces, des pièces pour écrire, dessiner, se prélasser, dormir, regarder la ... [+]

Qualifié
Grand Prix Printemps 2017
289 lectures61 votes
 Fantaisiste    Humour    1 min
WiiKend

The Life in Pink

Par WiiKend, il y a

Louvres is fin du fin of Beaux-Arts. No avant-garde, no trompe-l’œil, just chefs d’œuvre. Last Mardi Gras, I was admiring La Joconde and I met a femme fatale. A brunette wearing a chic déshabillé prêt à porter. She was au pair in Paris. She had a je ne sais quoi. Perharps I’m petit ... [+]

Qualifié
Grand Prix Printemps 2017
244 lectures39 votes

Trois points de suspension... Trois petits ronds noirs à la fin d'une phrase. Cette soudaine absence de mots, cette anorexie verbale, pour évoquer quelque chose de plus à dire, ou une graphie minimale pour tenter d'exprimer davantage. Tout ce qu'on rêverait d'ajouter mais qu'on ne fait pas. ... [+]

Qualifié
Grand Prix Printemps 2017
398 lectures57 votes
 Fantaisiste    Humour    1 min

— Dieu, je l’ai tué.
— Vous avez tué qui ?
— Le temps.
— Le temps ?! Pourquoi avez-vous fait ça ?
— Il était devenu trop lourd.
— Qu’est-ce qui vous a pris ? Vous étiez abattu ?
— Oui.
— Vous avez prémédité votre ... [+]

Qualifié
Grand Prix Printemps 2017
340 lectures50 votes
 Fantaisiste    1 min

Quoi de plus curieux que cette notion du temps qui passe. J’aime, tous les matins, prendre mon café à la terrasse d’un bistrot, pour voir la vie défiler devant mes yeux. Je vois passer des gens, des jeunes, des vieux. Je vois passer des voitures, des vélos, mais en soixante de vie, je ... [+]

Qualifié
Grand Prix Automne 2016