Poèmes

Le slam qui a une âme, la chanson sans les flonflons,
la poésie (avec ou) sans nostalgie... Avec ou sans rimes.
Le poème est souvent court.
Il peut être long, très long même, pour ceux qui ont Hugo pour crédo et qui n’ont pas peur de faire peur.
55 lectures 8 votes

Nuit blanche

Par Hugo Fontaine, il y a

Je vis avec ma nuit blanche Elle est parfois plus jolie Qu'une fille qui roule des hanches Je fume dans le crépuscule Je m'incendie Je bas de l'aile Je hulule Je rêve les yeux ouverts Les poumons en ballons dirigeables Je zeppelin, je divague Je creuse le cratère de ma bombe je m'endommage ... [+]

En compet'
Grand Prix Hiver 2015
61 lectures 15 votes

Toujours au bord des flots lorsque le soir descend, Que l’ombre glisse et cache, une robe embrumée, La berge douce où l’eau par la voûte allumée, Brûle les derniers feux du ciel incandescent. Toujours lorsqu’à la Nuit dans le jour finissant, Le silence s’approche, on sent dans la ... [+]

En compet'
Grand Prix Hiver 2015
145 lectures 31 votes

MVL

Par Jehanne de Champvallon, il y a

Aux heures qui s'opposent aux lits lointains L'oubli la nuit m'abat le soleil est ton crépuscule Personne n'a su Les mots se liquéfient et s'endorment sur mes lèvres Tes éclairs violent mes pensées Les derniers mots ont pris la rage des insurgés Je veux que tes yeux touchent ... [+]

En compet'
Grand Prix Hiver 2015
29 lectures 9 votes

Par manque

Par Archeperdue, il y a

J'ai le coeur tout griffé par manque de velours L'âme un peu déchirée , affamée de "toujours" Si j'avais fait un rêve, je serais éveillée Mais cette pâle trêve s'est déjà éthérée J'ai les mains toutes vides par manque d'une peau Et les espoirs avides du lapin dans l'chapeau Les ... [+]

En compet'
Grand Prix Hiver 2015
94 lectures 20 votes

La pluie (Tanka)

Par Roselyne Cros, il y a

Rideau argentin Aux serpentins translucides Les larmes du ciel Jolies notes cristallines Doux cliquetis ensommeille [+]

En compet'
Grand Prix Hiver 2015
7 lectures 3 votes

Lumière furtive Lumière bleue, électrique, Tu es là, vive, Endormie, onirique. Vision rapide. Je te vois dans la nuit : Ton dos, tes mains La courbe de tes reins. Voleur d'image. J'enregistre ton visage Joli voyage Sur ton beau paysage. Et puis soudain Le téléphone s'éteint. Ton ... [+]

En compet'
Grand Prix Hiver 2015
63 lectures 5 votes

A Cadaqués

Par Trypoe, il y a

Au soleil d'Espagne Et le cœur bat Je raconte Une mer armée De vagues naïves Et débarquées L'horizon se tenait là Lissé par les vents Traînée d'océan Au soleil d'Espagne Dès l'aube Au premier jour de l'année Une couleur plus claire Transparente Tachée d'un sang jaune J'ai su ... [+]

En compet'
Grand Prix Hiver 2015
20 lectures 5 votes

Ma ville

Par Kersti, il y a

C’est vrai Que chaque soir se gonfle ton ventre putride Ville enceinte d’autobus, de métros, de noires pollutions, Et dont l’accouchement n’est que douleurs fétides C’est vrai Que tes poumons exhalent l’âcre fumée Que ta Seine dégouline comme pisse le chien Entre trois ... [+]

En compet'
Grand Prix Hiver 2015
7 lectures 2 votes

Ni terre ni ciel

Par Alauda, il y a

je ne suis plus que moi éventuelle mémoire cernée de mots à souligner de nuit que dire puisqu’il faut taire ce cri qui monte en torche quand le sommeil des autres ignore tout de l’urgence au large de la ville des mains de solitude effrangent le silence ... [+]

En compet'
Grand Prix Hiver 2015
7 lectures 3 votes

A l'eau de rose

Par Eric Chomienne, il y a

Lorsqu'au hasard le gosse De ses flèches nous arrose, Souvent l'amour est rosse, Tout en épine de rose. L'amour joue au fakir Qui ne craint pas l'épine, Il s'embrase de plaisir Pour un lit d'églantine. Refrain: L'amour, tendre homélie, Est un méli-mélo, Un sacré paradis Quand... [+]

En compet'
Grand Prix Hiver 2015
12 lectures 3 votes

1, 2... 3 Haïkus

Par Phantom633, il y a

Entre mes doigts glisse la corolle de velours, fleur de Gerbera. Araignée ma muse pendue à son fil, une danseuse s'amuse. Eden au teint parme, ton miroir d'eau reflète un habit provençal. [+]

En compet'
Grand Prix Hiver 2015
22 lectures 3 votes

Songe

Par Ludmilla Brun G-c, il y a

J'ai cueilli dans mon rêve, Suivi un autre chemin, Seule ma route faisait grève, Je n'ai pas pris le train. Alors j'ai pris mon temps, Dansé aux prés, maladive, J'ai oublié le printemps, Lorsque l'abeille s'active. Allongée sur le dos, Brindilles sous mes doigts, J'ai eu le cœur... [+]

En compet'
Grand Prix Hiver 2015