Contes merveilleux

Des contes de fées ou de sorcières,
des rencontres extraordinaires,
des licornes et des dragons pour faire briller les yeux,
des mots magiques pour s'endormir en rêvant de mondes merveilleux.
98 lectures52 voix

Il était une fois, sur les chemins du bout du monde, un meunier qui vivait avec sa femme et son fils sur un grand mont. Le vent doux et constant faisait tourner les ailes de son moulin tout au long des jours. Lorsque les récoltes de blé étaient coupées, chaque année une caravane ... [+]

En compet'
Grand Prix Automne 2017
150 lectures62 voix
Pié

Conte des enfants de la nuit

Par Pié, il y a

Chouch, chouch, chouch va douzig
Va c’harantezig
Poent en em rein da gousket,
Betek ma vi dihunet

Rêve, rêve, rêve ma douce
Mon petit amour
Il est temps d’aller dormir
Jusqu’à ce que tu sois réveillée


Une belette au pelage fauve se ... [+]

En compet'
Grand Prix Automne 2017
311 lectures167 voix
Alouette

Le lac d'or

Par Alouette, il y a

Il faisait beau, ce matin, quand Ruve ouvrit les yeux. Même si en ces temps-là, le soleil ne brillait pas comme aujourd’hui (en effet, sa clarté était à peine supérieure à celle de la lune), le village de Gellesybe ne manquait jamais d’éclat. Et pour cause ! Il occupait les ... [+]

En compet'
Grand Prix Automne 2017
203 lectures88 voix

Sharâzâd avait gagné. Cela avait été long et angoissant : mille et une nuits exactement, soit deux ans, huit mois et vingt-sept autres nuits. Pourquoi avait-elle voulu relever ce défi insensé ? Bien des années plus tard, elle se rappelait en frissonnant encore les terribles ... [+]

En compet'
Grand Prix Automne 2017
273 lectures77 voix

Chapitre 1

Il était une fois, il y a très longtemps, une famille de petits rats qui vivaient dans un grand château. C'était à l'époque des chevaliers, des fées et des méchantes sorcières. Papa et maman rat habitaient avec leurs petits, Ratibelle, l’aînée, Ratatsoin son ... [+]

En compet'
Grand Prix Automne 2017
486 lectures16 voix
Nabila Lorraine

Un panier

Par Nabila Lorraine, il y a

Il était une fois, dans un petit village très lointain, un vieil homme qui vivait avec son épouse. Il s'appelait Abdessabour, mais les gens du village ne l’appelaient que Saber, pour faire plus court. Le temps avait laissé ses traces sur ce bonhomme aimé de tous, le dos courbé par le ... [+]

Qualifié
Grand Prix Eté 2017
516 lectures21 voix

Il était une fois une princesse qui voulait être sorcière. Elle s’appelait Lila. Et aux robes bouffantes, colliers de perles et belles paires de chaussures, elle préférait les longues robes noires, les balais fourchus et les chapeaux pointus.

« Crapu, bachu, fobu, ... [+]

Qualifié
Grand Prix Eté 2017
344 lectures31 voix

Au lendemain de la Révolution, la noblesse céda ses terres et quartiers d’été aux citoyens de la petite cité.
Pierre reçut, en récompense de ses valeureuses actions au service de la société, les ruines du vieux manoir et ses dépendances. Quelques mois plus tard, il avait fait ... [+]

Qualifié
Grand Prix Printemps 2017
1455 lectures239 voix
Marie

Et Pénélope ?

Par Marie, il y a

Pénélope s’agaçait, entremêlant les fils de son ouvrage. Car, quoi, d’après une insistante rumeur, son époux revenait.
Elle l’avait attendu, au début, maintenant elle ne savait plus. Cela faisait si longtemps qu’il s’en était allé... Leur fils était petit alors et elle ... [+]

Finaliste
Grand Prix Hiver 2017
389 lectures44 voix

« ... l'enfant a besoin de se sentir en lien. Affectivement rattaché aux... »

Pff ! Encore un ramassis de théories psy qui le mettait hors de lui.
Il coupa rageusement le sifflet de la radio qui diffusait une énième émission sur la complexité des relations ... [+]

Qualifié
Grand Prix Hiver 2017
940 lectures62 voix

« Où sont passées mes lunettes ? » Cette phrase, je l’entends presque tous les matins avant de partir à l’école. Maman cherche ses lunettes dans toute la maison, même dans les endroits les plus étranges. Après avoir contrôlé sur sa table de nuit, près de la ... [+]

Finaliste
Grand Prix Hiver 2017
889 lectures19 voix

Il était une fois de drôles de petites bêtes qui vivaient sous la terre. On les appelait les « Mange-Route ». Car, comme leur nom l’indiquait, elles se délectaient de ce qui se trouvait sous les routes et dévoraient tout sur leur passage.
Et ça posait un très gros ... [+]

Qualifié
Grand Prix Hiver 2017