Pieds nus

il y a
1 min
35
lectures
2

J'ai grandi sous l'aile d'une grand-mère extraordinaire, une femme de la terre ; un jour j'ai fermé la fenêtre de ses yeux, un jour j'ai fermé la porte du palais où patoisent les mots, un jour je ... [+]

Tu viens de l'océan de sable
Où un vent de vagues élève des dunes
Tes pieds sont nus comme ceux de l'enfant du désert
Qui tâtent le silence et le fond de l'air sous la lune
Tu ne sais pas ce que tu cherches et tu te perds
Mais tu sais attendre longtemps
Et quand devant toi, se présente la montagne de sable
Tu la regardes sans rien dire, tu la vois si haute à gravir
C'est dans la montée, sous la nudité de ta plante de pied
Que tu sentiras ce grain qui dégringole, creuse sa rigole
Et quand ton dernier pas sur la dune se sera posé
Ton pied nu saura te dire l'utilité de ces grains de fortune
La qualité de ces grains oubliés, ces grains perdus
Dans l'immensité du sablier
2

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Phil Bottle
Phil Bottle · il y a
Il y a un peu de Sisyphe dans cette montée. Le temps a réduit le rocher en millions de millions de grains de sable, et l'homme gravit sans fin sa propre dune jusqu'à qu'un jour, il réussisse à tuer le temps, à coups de sabler! À moins qu'encore une fois, ce soit le temps, ce serial killer, qui gagne!
Image de Léonore Feignon
Léonore Feignon · il y a
Ce temps qu'il est impossible d'arrêter ! Merci Phil d'être venu faire un petit tour et passer un peu de temps sur cette dune...
Image de Pat Vermelho
Pat Vermelho · il y a
La marche erratique de l'homme dans les méandres du temps ? Mon interprétation en tout cas.
Image de Léonore Feignon
Léonore Feignon · il y a
C'est bien ça Pat ! nos pas dans ce temps qui passe...Merci beaucoup !

Vous aimerez aussi !