LILAS, ROSE MÊLÉS…

il y a
1 min
25
lectures
2

vhscorp.tumblr.com

A son cou, jamais rien,
ni bijou, ni collier,
juste un peu de parfum,
lilas, rose mêlés.

Elle chantait souvent,
des refrains oubliés,
comme font les enfants
occupés à jouer.

S'il arrivait parfois,
que j'aie le cœur chagrin,
elle m'ouvrait ses bras,
me serrant sur son sein.

Lorsque la nuit tombait,
elle m'offrait son corps,
sa beauté, ses secrets,
et mille autres trésors.

Elle était ma tendresse,
ma joie, mon essentielle
et je n'avais de cesse
que de vivre auprès d'elle.

Mais la mort est venue,
un jour, me l'enlever
et son souffle s'est tu
dans un dernier baiser.

Je dors seul, à présent,
je ne sais plus rêver
et m'éveille au matin,
seul dans un lit glacé...

V. H. SCORP
2

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de V. H. Scorp
V. H. Scorp · il y a
Encore merci!
Image de Felix Culpa
Felix Culpa · il y a
Un seul être vous manque... l'émotion est au rendez-vous, palpable...
Image de V. H. Scorp
V. H. Scorp · il y a
Et encore merci!
Image de Marcel Faure
Marcel Faure · il y a
Une tendresse toujours présente.