Les loups n'ont pas de regrets

il y a
1 min
742
lectures
23
Qualifié

Je suis né dans un encrier. L'encre était violette et la plume du sergent-major se prenait pour un capitaine, un capitaine au long cours. Alors nous avons navigué, "mon beau navire Ô ma mémoire" ... [+]

Image de Grand Prix - Automne 2021
Image de Poèmes

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Vous y dansiez petite fille
Dans la douceur d'un soir d'été
La matelote et le quadrille
Timidement du bout du pied
Vous y dansiez folle insouciance
Lorsque l'amour à pas de loup
Changeait vos soupirs en romance
Et vous glissait des billets doux

Y danserez-vous centenaire
Mal assurée sur vos genoux
Sur un vieil air de limonaire
Peut-être vous souviendrez-vous
De ce cavalier fort et tendre
Qui vous apprit vos premiers pas
Qui sut trop bien comment s'y prendre
Pour vous chavirer dans ses bras

Il a ravagé vos dentelles
Le loup avait un charme fou
Vous protestiez d'une voix frêle
Mais déjà vous y preniez goût
Et votre coeur sur un nuage
Regardait le monde à ses pieds
Mais au matin comme un mirage
Le rêve s'était envolé

Il y aura d'autres bals musette
Pour attirer les amoureux
Les filles viendront à la fête
Avec des fleurs dans les cheveux
Et quand s'éteindront les lumières
On entendra comme un sanglot
C'est toujours près de la rivière
Que le loup vient croquer l'agneau

Puisqu'il faut que les fleurs se fanent
J'en prendrai sur moi des bouquets
Je froisserai leur peau diaphane
Et je craquerai le briquet
Elle s'en iront dans les flammes
Cendre et poussière au vent mauvais
Les fleurs nouvelles n'ont pas d'âme
Et les loups n'ont pas de regret
23

Un petit mot pour l'auteur ? 31 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Entre le "petit chaperon rouge" de Perrault et , de façon peut-être surprenante, la "chanson de sardinières" de Prévert, voici une vision bien pessimiste du sort des (plus ou moins jeunes) filles...
Image de Charles Valois
Charles Valois · il y a
Merci Joëlle de m'avoir fait connaître La Chanson des Sardinières, on est un peu dans ce monde-là, en effet.
Image de Erra
Erra · il y a
Une mélodie charmante qui participe à l'envoûtement, bravo!
Image de Charles Valois
Image de Marcel Faure
Marcel Faure · il y a
Malgré le temps qui passe j'entends les flonflons du bal, ses joies et ses drames, avec un brin de nostalgie.
Image de Charles Valois
Image de Chantal Sourire
Chantal Sourire · il y a
Un texte féministe...
Image de Charles Valois
Charles Valois · il y a
Peut-être bien, Chantal, plus qu'on ne croit....
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une poésie charmante à méditer!
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Oh j'ai adoré .... rien à dire de plus ... si, Bravo du titre à la fin !
Image de Charles Valois
Image de Flor Ever
Flor Ever · il y a
Ce poème est très bien écrit, j'y vois dans le loup un homme violent, dépourvu d'amour.
Image de Charles Valois
Charles Valois · il y a
Incapable d'aimer, sans doute....
Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une poésie charmante à méditer !
Image de Charles Valois
Image de Marie Guzman
Marie Guzman · il y a
Une langueur s'empare de nous à la lecture de cette très belle partition
Image de Camille Berry
Camille Berry · il y a
Très joli poème au charme suranné! Tellement plaisant !
Image de Charles Valois
Charles Valois · il y a
Merci Camille. C'est un peu inspiré d'Appolinaire "Vous y dansiez petite fille / Y danserez-vous Mère-grand..."
Image de Camille Berry
Camille Berry · il y a
Une belle inspiration !

Vous aimerez aussi !