Les eaux bleu pâle de la nuit

il y a
1 min
173
lectures
18

Une piste pour en savoir plus sur mon travail : https://www.babelio.com/auteur/Denis-infante/324983

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Je marchais sur les os bleu pâle de la nuit,
mes souvenirs s'effilochaient à la lumière stellaire,
phosphorant sous mes pas.
Et le vent, revenant, soulevait la poussière,
celle des jours enfuis et celle des jours à venir.
Je marchais sur les os bleu pâle de la nuit,
éprouvant le sensible, entrevoyant l'indicible.
Et le jour, revenant, enfantait la douleur,
celle des blessures anciennes et celles encore à venir.
18

Un petit mot pour l'auteur ? 29 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Soñjoù an THORO
Soñjoù an THORO · il y a
On dit que la nuit porte conseil... mais CLAIREMENT, pas toujours !
Image de Denis Infante
Denis Infante · il y a
Oui, il semble qu'il y ait pas mal d'ombre et de nuit dans nos cœurs !
Merci de votre lecture

Image de Soñjoù an THORO
Soñjoù an THORO · il y a
De l'ombre ou de la lumière comme dirait Calogero ;)
Avec grand plaisir

Image de JL DRANEM
JL DRANEM · il y a
Un poème lumineux.... comme cette "nuit américaine" qu'on voit au cinéma !
Image de Denis Infante
Denis Infante · il y a
Oui, lumineux et en même temps très sombre, exactement comme certaines nuits.
Image de J.A. TROYA
J.A. TROYA · il y a
J'aime cette idée que la nuit a des os bleus :)
Image de Denis Infante
Denis Infante · il y a
Des os ou bien des eaux, je ne sais pas, rien n'est très clair.
Merci de votre lecture.

Image de J.A. TROYA
J.A. TROYA · il y a
Ça peut tout à fait être les deux :)
Image de Hélène Cuinier
Hélène Cuinier · il y a
La nuit et son blues...La nuit qui peut être terrible...L'impuissance devant les souffrances passées et présentes, que c'est juste!
Image de Denis Infante
Denis Infante · il y a
Merci beaucoup. La nuit comme allégorie de notre condition humaine, de notre finitude.
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Doux et beau...un murmure...
Image de Denis Infante
Denis Infante · il y a
Oui, un cri, mais noyé dans l'immensité de la nuit !
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
Profondément mélancolique mais si beau...
Image de Denis Infante
Denis Infante · il y a
Merci beaucoup Alice des Merveille !
Image de Marcel Faure
Marcel Faure · il y a
Un poème d'une infinie tristesse.
Image de Denis Infante
Denis Infante · il y a
Merci Marcel de votre ressenti. D'où viennent ces mots, sinon de cette profonde mélancolie sur laquelle repose nos vies.
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Le jour revient avec la conscience des jours passés et des jours à venir .
Ne serait-ce que cela , vivre du tic-tac d'un balancier qui oscille en avant , en arrière ...

Image de Denis Infante
Denis Infante · il y a
Du jour à la nuit, de la douleur à la joie, du passé au futur! Oui, probablement. Mais les cicatrices, comme les souvenirs s'accumulent.
Image de Marie Van Marle
Marie Van Marle · il y a
La nuit et ses conseils mélancoliques, perceptions à la fois accrues et déformées. La solitude de la nuit. Le retour du passé. La nuit qui blesse et fragilise quand elle ne berce pas, si tranquille. La nuit dont on sort comme d'un lieu. Je ressens tout cela en lisant votre texte, qui n'est pas forcément ce que vous vouliez y mettre, mais qui est une belle suite d'images nocturnes.
Image de Denis Infante
Denis Infante · il y a
Vous êtes, lectrice, la seule à dire la vérité de ce texte au moment de votre lecture. Heureux d'avoir pu éveiller ces sensations par mes mots.
Image de Jean Paul
Jean Paul · il y a
Très beau texte, des images fortes.
Image de Denis Infante
Denis Infante · il y a
Content que vous ressentiez la violence sous-jacente et réelle.

Vous aimerez aussi !