Le drapeau

il y a
1 min
1 074
lectures
159
Lauréat
Jury
Recommandé
Il n’avait que quinze ans, encor presque un enfant,
On lui avait dit « Marche et tiens haut le drapeau »,
Sans lui donner le choix on l’avait mis devant,
En baissant sur ses yeux violemment son chapeau.

On lui avait dit « Marche et ne regarde pas,
Tu n’as pas de fusil, car tu n’es qu’un gamin,
Porte haut ton drapeau, ne le tiens pas si bas,
Porte haut ton pays, jusqu’au bout du chemin. »

Alors il a marché sans poser de questions,
Et pour ne pas entendre les tirs auprès de lui,
Il s’est mis à chanter une jolie chanson,
Qui parle de la paix, un mot que l’on oublie.

Mais les balles ennemies ne font pas de cadeaux,
Elles ne font pas de choix, elles ne font pas de tri,
Et l’on a vu soudain s’envoler son chapeau,
Le drapeau est tombé, dans son sang et sa vie.

Il n’avait que quinze ans, encor presque un enfant,
On lui avait dit « Marche et tiens haut le drapeau »,
Ce drapeau à présent on l’a couché dedans,
Et sur ses yeux fermés, on a mis son chapeau.

Recommandé
159

Un petit mot pour l'auteur ? 1 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de William Bassett
William Bassett · il y a
Merci Alain, La guerre est toujours une folie. Triste histoire pour le garcon un poin de guerre. Will

Vous aimerez aussi !