La mort en treille

il y a
1 min
84
lectures
15

« Ecrire c’est creuser dans du noir ». (Guillevic) « Ecrire, c’est dessiner une porte sur un mur infranchissable, et puis l’ouvrir ». (Christian Bobin) Du noir à la lumière ... [+]



Il neige empoisonné sur ma mémoire

Née sous un ciel d'ortie
je cueille la mort en treille
aux sources de l'obscur

L'enfance
affublée d'un bonheur sur mesure
sous couvert d'insouciance
décapite les fleurs
et crucifie la vie
aux portes des cimetières

Appliquée à nommer
les colombes démentes
qui festoient dans ma tête
je dérobe à chacun une part de devenir

Ma bouche d'amertume
dénature le fruit offert

Dans cette vie en fuite
je n'aurai rien appris
de ce qui les menait

La litanie du doute
renonce à adresser
sa supplique au néant

Les cendres du silence
signent l'aveu d'un abandon

Dès l'origine






15

Un petit mot pour l'auteur ? 12 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Eric H
Eric H · il y a
L'écriture est incisive et dynamique dans un registre sombre. La brièveté des vers et leur charge d'audace et d'originalité convoquent l'émotion en laissant de côté le pathos. j'aime beaucoup, sans savoir pourquoi votre 'ciel d'ortie'. Bravo et merci.
Image de Michel Dréan
Michel Dréan · il y a
Etrange résonnance avec la marche actuelle du monde Alauda !
Image de Camille Berry
Camille Berry · il y a
C'est tellement beau que je n'ai plus de mots seulement merci Alauda !
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Cher petit passereau, la beauté incise chacun de tes mots dans le vif de l'âme.
Dès l'origine, la grâce des mots choisis pour décrire avec le cœur était penchée sur ton berceau et l’émotion poignante et saisissante est là !

Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
J'ai envie de dire bon courage. Le poids de la vie ne devrait pas être aussi lourd à porter. L'insouciance devrait être permanente... Devrait...
Image de Brigitte Bardou
Brigitte Bardou · il y a
Chacun porte son noir en soi, parfois depuis l'enfance. Le dire peut être une manière de le sentir moins peser. Un beau poème, Alauda.
Image de Ralph Nouger
Ralph Nouger · il y a
Je ressens dans votre poème de l'amertume, le côté sombre de la vie. Essayons de vivre pour vivre, écrivons, écoutons, regardons la nature, là est le fluide de l'existence.
Image de Granydu57 Ww
Granydu57 Ww · il y a
Main dans la main, tous, du premier cris au dernier soupir . . .
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Est ce que la vie a un sens ... et pourquoi s'obstine -t-on à en chercher ?
C'est tout le fond de ce poème qui interpelle.
Ecriture ciselée , images fondues de contrastes ; c'est dans l'oxymore qu'on mesure notre impuissance .

Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
Lire ce poème avec mon intuition, comme frôler chaque mot, tel fut mon choix, afin justement d'en sentir l'émotion. Bonne journée, Alauda !

Vous aimerez aussi !