L'attente

il y a
1 min
20
lectures
0
De longs jours,
De longs mois...
Où ton ventre d’amour
S’arrondissait tellement
Qu’il voulait imiter la Terre.
Le temps sublimait ton visage
De milles tâches de rousseurs
Qu’il en appelait le bonheur.
Et tout çà pour finir dans...
Un cri de douceur !
0

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,