L'arbre qui chante

il y a
1 min
292
lectures
30
Qualifié
L’arbre dit un jour à l’oiseau :
« Je meurs là où je nais, sans âge,
Tandis que tu contemples d’en haut
Milles paysages.
Tu connais le monde ;
Je n’apprendrais que de mon entourage.
Tu chantes, mais le silence m’inonde. »

L’oiseau pour le consoler lui répondit :
« Qui suis-je, moi si volage
Pour que tu m’envies ?
Que serais-je sans ton feuillage
Pour protéger ma vie ?
Et tes branches pour m’y poser ?
Grand arbre, je veux chanter
Pour toi,
Tous mes voyages. »

30

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !