J'ai demandé à la poussière de me parler d'hier

il y a
1 min
1 235
lectures
614
Finaliste
Jury
Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

La progression mise en place par l’autrice est sublime. Vers après vers, on redécouvre avec elle cette maison, envahie par les années, comme si

Lire la suite
J’ai demandé à la poussière
De me parler d’hier...



La cour crevait d’une sauvage floraison
Sa peau goudronnée se soulevait grisâtre
Au son du balcon la vieille maison grinçait
Les volets s’écaillaient de notes taciturnes

Les marches étrécies grimpaient de mousse
Ma mémoire dévalait la rampe rongée
Mes pas se coupant de silence obtus
Butèrent contre le porche au regard forgé


J’ai demandé à la poussière
De me parler d’hier encore...



« Qui est là ? » gémit la porte à fleur de bois
En frottant son bas sur les petits carreaux
Noirs, gris, rouges dans le couloir écho
« Un, deux, trois, soleil ! » sursauta l’enfance

Les murs essorés de soleil m’étranglaient
Les placards racontaient des histoires bancales
Les armoires s’effeuillaient d’automne en chiffon
La tapisserie avait délavé ses fleurs


J’ai demandé à la poussière
De me parler d’hier encore
Mais elle m’a paru si triste...



La cave descendait au fond d’un cauchemar
Le grenier fantasmait de toiles d’araignée
J’ai couru sans fin hors de ces entrailles
Ça fouillait la peur là où les mots se pendent

Tout un paysage me jetait dehors
Dans le jardin griffu, emmêlé du passé
Un coquelicot brouillonnant les couleurs
A soufflé ses pétales dans le vent


J’ai demandé à la poussière
De me parler d’hier encore
Elle m’a paru si triste...
J’ai alors refermé la porte
Recommandé

Pourquoi on a aimé ?

La progression mise en place par l’autrice est sublime. Vers après vers, on redécouvre avec elle cette maison, envahie par les années, comme si

Lire la suite
614

Un petit mot pour l'auteur ? 4 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Tinouch E
Tinouch E · il y a
Magnifique !
Image de Saber Lahmidi
Saber Lahmidi · il y a
La poussière est l'empreinte du temps dur et cruel.
C'est elle qui nous rappelle la puissance du temps chaque fois que nous avons lui demandé de nous parler d'hier.
Un poème magnifique !

Image de Pat Vermelho
Pat Vermelho · il y a
Avec le leitmotiv de la poussière, très beau poème.
Image de Elie-Laurent SUBRENAT
Elie-Laurent SUBRENAT · il y a
Tant de belles expressions imagées !

Vous aimerez aussi !