Herbe

il y a
1 min
51
lectures
10

Découvrir le monde et son expression par la poésie. Découvrir les poètes d'aujourd'hui et ceux d'hier, un vertige de pensées et de mots pour conquérir la vie. Ecrire, j'ai toujours écrit mais ... [+]

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Humiliée, dérisoire ou simplement risible,
vieille âme embarquée 
par la brise, le vent, l'eau, le grain, le sable,
elle traîne derrière elle, antique, une terre d'exil
et assume, lucide, 
ce qu'elle est, qu'elle désire,
là où elle est, où elle dérive.
 
Sans cesse, elle suit son espoir à la trace,
s'envole, s'en emporte, s'élève, retombe,
avance, détourne, contourne, se perd,
se taille une place en survie et se meut 
toujours vive.
 
Vagabonde à la ville ou au champ,
le long de la voie qui trépide ou du chemin discret,
entre les pierres anoblies ou les parpaings en ordre, 
l'ardoise ou les friches d'acier,
au hasard de l'uniforme, du minéral, du propre, du tondu,
elle guette la fissure,
trouve l'ombre profonde, humide qui nourrit.
Elle prospère. 
 
Sous une pluie battante, tantôt dans la fournaise,
piétinée, arrachée,
elle avale le poison, le métal lourd,
mille fois martyre,
par ses racines profondes et ses graines impatientes,
elle revient, agile et insolente, s'obstine, revient 
toujours, s'installe encore.
 
Par la faim et la soif, le stérile, l'inerte, l'obstacle, l'ennemi,
farouche et sacrifiée, sans une arme, 
elle se bat.
Modeste, révoltée, royale sans royaume, 
dans des mondes sans nom, des lieux sans volonté,
patiente, âpre, elle prend, elle gagne.
 
En majesté, tenace, elle résiste,
jugée et mal nommée, 
la folle, la mauvaise, l'invasive, la sauvage,
dérangeante, inutile,
elle balaie, bannit l'ordre établi, 
échappe aux services et fuit la servitude
et jusque dans ses blessures ne se laisse retenir
ni par l'affliction, ni par le regret.

L'herbe salie, brisée, la putain botanique refuse
de pousser dans le rang.
En l'enjambant avide et curieuse,
elle saisit l'univers, en tout sens, s'en empare.
 
Herbe libre assoiffée de lumière, de hauteur,
dès l'aube, elle colore.
Autour d'elle, la réalité grise, lasse et morne, 
noyée dans ses dénis et ses désirs accoutumés, 
se dilue chaque soir dans l'ordre commandé 
et indifférent du monde.
 
Volonté, défi d'être ou vertu d'exister,
elle vit.
La mort n'arrête rien, ne l'arrête jamais, 
elle prend son élan pour tout recommencer.
 
__________________________
10

Un petit mot pour l'auteur ? 15 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Georges Saquet
Georges Saquet · il y a
Un beau regard ... Ma voix.
Image de I Aubussinne I
I Aubussinne I · il y a
Des yeux pour regarder puis VOIR . Merci.
Image de Georges Marguin
Georges Marguin · il y a
si j'étais prof, ce serait un 20/20
Image de J.A. TROYA
J.A. TROYA · il y a
Votre poème me fait penser au château de la Mothe Chandeniers.
https://www.mothe-chandeniers.com/

Image de I Aubussinne I
I Aubussinne I · il y a
Merci pour la découverte que vous me permettez. Les racines des arbres entre les pierres préserveront-elles le temps de ce château. Belle interrogation sur la résistance du minéral ou de la vie ?
Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
L'herbe, comme la vie; malmenée, même arrachée, elle rejaillit ... ailleurs.
Image de JL DRANEM
JL DRANEM · il y a
Comme une pensée sauvage ... l'herbe que l'on piétine se relève toujours !
Image de I Aubussinne I
I Aubussinne I · il y a
J'aime beaucoup votre réponse sauvage. L'herbe piétinée des villes et de la nature marchande?
Une friche abandonnée deviendrait-elle le symbole de la vie libre ? Merci !

Image de Brigitte G.
Brigitte G. · il y a
La nature reprend toujours ses droits et ressort victorieuse de ses nombreux combats.
Image de I Aubussinne I
I Aubussinne I · il y a
L'homme voudra-t-il ou pourra-t-il s'inclure dans cette nature à laquelle pourtant il appartient ? Merci pour votre commentaire.
Image de Brigitte G.
Brigitte G. · il y a
Il a tout intérêt à s’en préoccuper il en va de sa survie.
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
La vie , toujours ardente et tenace .
Image de I Aubussinne I
I Aubussinne I · il y a
Oui ! La vie chevillée et tenace qui trouve force dans le risque, le dépouillement, la liberté.
Image de Hélène CUINIER
Hélène CUINIER · il y a
absolument magnifique! j'aurais aimé savoir l'écrire....
Image de I Aubussinne I
I Aubussinne I · il y a
Merci infiniment, après un grand trou, il me semble que je reprends le chemin de l'écriture et vous m'encouragez. Merci !

Vous aimerez aussi !