Feuilles mortes

il y a
1 min
46
lectures
5
Où vas-tu vieil homme en ce soir pluvieux d'automne ?
Ce soir où l'on fête le beaujolais nouveau ?
Tu avances hésitant, tanguant comme un bateau.
Tes yeux sont tout brillants, tes joues de rouges pommes.
Ton visage bouffi, que la pluie rafraîchit,
Semble encore rempli du délicieux nectar
Errant , tu ne te rends pas compte qu'il est tard,
Personne n'est plus là, tous sont déjà partis.

Une goutte, dix gouttes, elles sonnent le glas.
Trente gouttes, deux cents gouttes, ensemble t'englobent.
Tu glisses et la fange te pare d'une robe
Froide, tu grelottes et t'entoure de tes bras.
La pluie tambourine, toque et frappe ta tête.
Elle tombe choque le sol tel un canon.
Le fracas du fer, des armes, et des bataillons.
Tu penses, « revoici ce que nul ne regrette ».

Puis, las, tu t'allonges de tout ton long sur l'herbe.
Ton vieux tronc noueux se mêle aux feuilles humides.
Sur le sol rougeoyant, ta tête devient sourde,
Ta vision se trouble sous l'effet de ce fourbe,
Ce liquide que tu aimais tant tout à l'heure.
Ton corps se raidit, tu sais qu'elle est toute proche.
Tu chois dans un puits sans fond d'ivresse, elle te fauche.
Tes joues pâlissent, toi que personne ne pleure.
5

Un petit mot pour l'auteur ? 7 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Flor Ever
Flor Ever · il y a
il y a tant de beaux textes dans vos pages.
Image de Ninon Degares
Ninon Degares · il y a
Merci beaucoup. Ravie que ça plaise :)
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
C'est triste, une âme qui vient joncher le sol et faire corps avec la nature morte
Image de Ninon Degares
Ninon Degares · il y a
C'est le cycle de la vie on arrive tous à la jonction automne hiver pour retourner en terre. J'aime l'expression "nature morte" que vous utilisez car en effet ce poème est inspiré d'une "nature morte", une peinture d'Arcimboldo, l'Automne.
Image de Marie Quinio
Marie Quinio · il y a
Ah très bien ! Merci Ninon
Image de JL DRANEM
JL DRANEM · il y a
Le beaujolais nouveau coule dans nos veines an automne... j'aime beaucoup ce poème, l'avez-vous présenté en Grand Prix ?
j'en profite pour m'abonner à votre page et vous inviter sur cette forêt secrète :Forêt secrète (JL DRANEM)

Image de Ninon Degares
Ninon Degares · il y a
merci. Oui je l'ai présenté malheureusement il n'a pas été retenu. Mais je suis contente qu'il puisse néanmoins être lu et apprécié :)