Boutriche Amar

il y a
1 min
138
lectures
22
Un matin de 1923...



Il partira d'ici
Les pieds devant.
Demain,
Ou dans un an,
Ou... qui sait quand?
Il quittera
La prison d'océan.
En attendant,
Sur le rocher maudit
Où tous les jours
Sont pareils,
Boutriche Amar
Lance des pierres
Dans le soleil.
Et puis il crache,
Il crache
Sur le soleil,
Son ennemi.

Boutriche Amar,
À ce que dit le prêtre,
Il y a loin d'ici
Une île du Bon Dieu,
Où le pauvre bagnard
Met sa tunique
De bienheureux.
Ton île à toi
Est près du Diable,
Et l'on y crève,
À petit feu.

Boutriche Amar
A frappé le soleil,
Il a craché sa haine
Sur ce chien de soleil,
Il est content.
Demain,
Si Dieu le veut,
Il sera là,
Au rendez-vous.
Il a fait mouche
En plein dans le soleil.
Il peut regagner l'ombre
De la case des fous.
22

Un petit mot pour l'auteur ? 18 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Michel Dréan
Michel Dréan · il y a
Ben dis donc, drôle de résonnance avec Île du Diable !
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Très dense ce rythme, très intense ce texte, très original ce nom "Boutriche Amar". J'aime.
Image de JLK
JLK · il y a
Boutriche Amar a réellement existé, voir le livre d'Albert Londres "Au bagne",
une enquête sur le bagne de Cayenne, qui a fait date.

Image de Phil Bottle
Phil Bottle · il y a
De quoi regarder le soleil avec un œil de requin...
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
Pour un grand déconneur, tu fais preuve ici d'une belle humanité
Image de JLK
JLK · il y a
Ullmo, ex-enseigne de la marine française, a passé 15 ans sur l'île toute proche,
celle du Diable, dont huit ans seul.
Albert Londres : "Le vacarme infernal des lames ne vous a pas rendu sourd?"
"- Non! Mais je connais tous les requins. Je leur avais donné des noms,
et je crois bien qu'ils arrivaient sans se tromper, quand je les appelais,
les jours où j'avais trop besoin de voir quelqu'un..."

Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
Je suis allée voir qui était Boutriche Amar. Un poème puissant... avoir le soleil
pour ennemi... Merci pour cette découverte JLK.

Image de Patrick Peronne
Patrick Peronne · il y a
Comme le fait justement remarquer le commentateur précédent, un texte qui fait écho à - Au bagne - d'Albert Londres :-)
Image de JL DRANEM
JL DRANEM · il y a
L'enfer sous les tropiques... le soleil tape dur sur tous ces forçats... comme une double peine jusqu'à la folie !
Un récit qui résume si bien ce bagne décrit par Albert Londres !

Image de Brigitte Bardou
Brigitte Bardou · il y a
Moi aussi, je viens de découvrir Boutriche Amar. Bravo pour ce poème qui campe bien le personnage !
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Un texte fort ! percutant le soleil en contraste d'ombre. merci pour cette découverte.
Image de Daniel Nallade
Daniel Nallade · il y a
La force des mots, pour les maux d'un soleil sans IL.

Vous aimerez aussi !