Une journée bien ordinaire

il y a
2 min
118
lectures
32

Mon avatar : Un graf depuis longtemps disparu. Il personnalise mon état d'esprit : Réagir et l'écrire.

Commissariat de M... Rapport de l'agent de service dans la nuit de samedi à dimanche.

« Samedi courant, 23 heures, j'ai reçu Madame Simone P... prétendant porter plainte pour coups et blessures.

La plaignante très excitée me demanda de constater les différents hématomes qu'elle portait sur la figure, ainsi que sur les bras et les jambes.

Au vu de son comportement, je suspectais un état d'ébriété que son haleine ne permettait pas de confirmer. Toutefois sa tenue assez provocante, pouvait laisser à penser que le responsable avait peut-être été poussé à la faute.

La personne devenant de plus en plus nerveuse, je lui ai conseillé de revenir le lendemain, une fois calmée ».

*****

Simone sort du commissariat, anéantie. Elle n'a même pas pu expliquer que son agression est le fait de son conjoint, pourtant interdit d'approcher son ex-épouse pour des faits identiques commis en récidive. Son déménagement n'aura servi à rien. Il l'a toujours retrouvée, il l'a retrouvera toujours.

Sa nuit a été cauchemardesque. Sous Tranxène, elle s'apprête à tenter une nouvelle plainte au commissariat. Pour ce faire, elle revêt une tenue des plus discrètes. Elle a bien enregistré, malgré son affolement, l'œil égrillard du policier qui l'a reçu hier soir.

*****

Commissariat de M... Rapport de l'agent de service pour la journée de dimanche.

« Dimanche courant 10 heures. Un individu en proie à une émotion démonstrative et portant les signes d'une tentative d'homicide sur ses vêtements ensanglantés, est venu se constituer prisonnier en raison du meurtre de Madame Simone P... J'ai établi une relation avec le rapport de mon collègue de service le samedi courant, concernant la plainte de Madame P...

Le suspect a indiqué avoir porté à son ex-épouse des coups de couteau mortels et l'avoir laissé se vider de son sang dans le hall de son immeuble.

Après avoir alerté les services de police susceptibles d'intervenir sur les lieux, j'ai introduit le suspect dans la cellule de dégrisement en attendant sa prise en charge par la justice ».

*****

Dimanche matin 8 heures. Tour « les jasmins » Hall de l'escalier B.

Comme chaque matin, Monsieur Martin descend acheter des croissants pour sa chère et tendre. Elle aime tant ça et c'est bien peu de chose pour compenser la douleur qui sans cesse lui arrache des plaintes. Monsieur Martin a voué le restant de sa vie au maintien de son épouse à domicile jusqu'à l'échéance. C'est une journée bien ordinaire.

Dans le hall de l'immeuble, il bute sur le corps encore chaud de la petite Madame P... Leur voisine, si douce et si serviable.
32

Un petit mot pour l'auteur ? 31 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer  Commentaire de l'auteur · il y a
On peut regretter la tristesse de ce récit en période de Noël. Promis juré, je vous prépare un conte pour me faire pardonner.
Image de VERONIK DAN
VERONIK DAN · il y a
Des plaintes qui ne sont pas prises au sérieux et qui aboutissent sur des drames. Hélas !
Image de Phil Bottle
Phil Bottle · il y a
Chronique d'une violence ordinaire, et de la difficulté de faire la part des choses...
On relève les failles policières, mais quand ces même policiers sont assaillis d'affabulatrices et d'affabulateurs, on n'en parle pas... ce n'est pas médiatiquement porteur. La société est malade. Gravement même. Et la violence, qu'elle soit conjugale ou pas, occupe toute la place qu'elle ne devrait pas avoir... Et que fait on? On jette des roses, on marche en blanc en chantant plus jamais... et allez, ciao, à la prochaine... Cynisme de première classe. Comme les enterrements...

Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Les fêtes ne retiennent pas les coups des brutes, hélas !
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
C'est tj leur fête
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Ils ont la couenne coriace, ils boivent et les victimes trinquent.
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Triste réalité hélas
Image de Mijo Nouméa
Mijo Nouméa · il y a
Triste et pourtant la misère, le désespoir comme la dévotion cohabitent souvent, orchestrant chacun leur tour le concert du quotidien des gens qui vivent dans des HLM...
Image de Jean Paul
Jean Paul · il y a
Chronique d'une mort annoncée.
Image de Hortense Remington
Hortense Remington · il y a
Ben oui c’est triste cette histoire même si on y retrouve le ton Loup de mer.
Image de Dolotarasse
Dolotarasse · il y a
Hélas, hélas... que c'est triste, mais reflète bien la réalité.
Image de Cali Mero
Cali Mero · il y a
Des plaintes qui ne servent à pas grand chose , le temps de réaction de la police... ou des voisins, qui parfois ne s'en mêlent pas, et c'est déjà trop tard....
Image de Salima Salam
Salima Salam · il y a
Oui, bien ordinaire. On s'attend à quoi finalement ? C'est quand on place mal ses espérances qu'on est déçu.
Image de Fabienne Liarsou
Fabienne Liarsou · il y a
Il n’y a pas à dire… tu es vraiment un pro ! Alors…toujours aussi puissant. Dans le drame, le comique. Tout quoi ! Bisous mon Loulou !
Image de JLK
JLK · il y a
Court comme un direct et efficace comme un uppercut.
Image de Granydu57 Ww
Granydu57 Ww · il y a
Vilain capitaine à mettre en salle de dégrisement pour écrire de vilaines choses 😁 Mais la triste vérité est bien réelle.
Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
"L'individu" est venu se constituer prisonnier. Cette fois l'agent de service ne lui a pas dit " rendrez chez vous, prenez un tranxène et revenez demain".
Il y a du progrès.

Image de Eva Dayer
Eva Dayer · il y a
L'être humain, capable du pire et du meilleur...
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
C'est d'un cru terrible et réaliste, c'est froid, chirurgical. Merci pour l'évocation réaliste de ce qui se produit ici ou plus loin si souvent....
Image de jusyfa julien
jusyfa julien · il y a
Ce qui malheureusement continue de toujours être la réalité ! La non assistance à personnes en danger ça veut dire quoi !? Elle concerne tout le monde et chacun devrait être puni à hauteur des conséquences de sa non intervention.
Merci de rappeler que ce combat crucial contre le féminicide doit être présent partout et sous toutes ses formes.
J'adhère à ce combat.
Julien.

Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Deux vies pas ordinaires . Un effet contrasté qui montre l'atroce vérité de l'humain .
Image de Frédéric A.
Frédéric A. · il y a
Un texte super pour une journée ordinaire ! ^^
Image de Alice Merveille
Alice Merveille · il y a
Un texte uppercut et glaçant !
Image de Randolph B.
Randolph B. · il y a
Tes écrits, certains, devaient paraître dans un journal à grand tirage et être considérés d'utilité publique ! Sacré Lood, comme tu sais bien,et sans détours, nous parler de la triste réalité !
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Encore, hélas, un texte "d'actualité" :(
Image de Jean-Yves Duchemin
Jean-Yves Duchemin · il y a
Affreux, affreux, affreux... :)
Image de Gilles Pascual
Gilles Pascual · il y a
T'es un affreux qui écrit des affreusetés passionnantes, Loup de Mer. Bravo pour m'avoir provoqué un frisson ce soir !
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Capitaine, une histoire qui fracasse le coeur, surtout quand on arrive à tes dernières lignes.."...la petite Madame P...Leur voisine si douce et si serviable".. c'est une réalité
tellement injuste ...et tes mots la soulèvent terriblement ... Bisous, Capitaine et prends soin de toi

Image de Ninn' A
Ninn' A · il y a
tu y vas fort en ce moment Loodmer ! un texte glaçant pour une histoire effroyable.
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
C'est hélas, l'actualité qui est effroyable
Image de Ninn' A
Ninn' A · il y a
c'est vrai, c'est pas folichon...