Tour de Magie

il y a
2 min
1 314
lectures
76
Qualifié

Lire des histoires, ma première passion. Écrire, un rêve d'enfant qui remonte par bouffées et que j'ose enfin partager..

Image de Grand Prix - Automne 2021
Image de Très très courts

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Hier ma grand-mère est partie, c'est papa qui l'a dit. C'est bizarre parce que quand mamie partait en voyage, on l'accompagnait toujours en voiture et on faisait de grands au revoir, on lui envoyait plein de baisers avec la main jusqu'à ce qu'on ne la voie plus. Le curé, il dit qu'elle est montée au ciel. Mais j'ai beau lever la tête, je ne la vois pas. Et puis, elle aurait fait comment mamie ? Depuis longtemps elle restait couchée dans son lit. Même qu'il ne fallait pas faire trop de bruits pour la déranger !

Mais moi, des fois, j'allais la voir en douce. Mamie, elle avait un beau sourire fripé et puis elle était un peu magicienne ! Oui ! Des fois elle faisait des tours de magie ! Par exemple, elle pouvait enlever ses dents ! Toutes ses dents d'un coup ! Et ça lui faisait un drôle de visage, à mamie ! Moi j'ai perdu une dent une fois et j'ai trouvé, sous mon oreiller, une pièce de deux euros. Alors je lui avais dit qu'elle pourrait devenir très riche avec ce tour ! Ça l'avait fait rire ! Elle avait les yeux qui pétillaient, mamie, quand elle riait !

Du coup, je me dis que peut-être, elle a fait comme Marie Poppins et qu'elle s'est envolée avec son parapluie ! Elle avait un joli parapluie jaune avec des fleurs rouges, je m'en souviens !
Alors aujourd'hui je suis allée dans sa chambre mais le parapluie est toujours là !
Et je me demande si elle est vraiment allée au ciel...

Surtout que j'ai entendu tout à l'heure la voisine et maman qui parlaient et maintenant je sais la vérité ! C'est maman qui a perdu mamie ! Je ne sais pas comment ni où, mais ça lui a fait un très grand chagrin, à ma maman. Moi, quand j'avais perdu mon Doudou au marché, j'étais très malheureuse et j'avais pleuré longtemps ! Et puis on l'avait retrouvé et ça m'avait consolée !
Alors si je savais où maman a perdu mamie, je pourrais peut-être la retrouver pour elle ?

Mais quand je lui ai expliqué que je voulais aller retrouver mamie, maman m'a regardé d'une drôle de façon et s'est mise à pleurer... Elle m'a prise par la main et nous avons marché jusqu'à un drôle de parc, où on n'était jamais allées avant. Il n'y avait pas de toboggan, pas de jeux. Juste des grosses pierres de toutes les tailles, de toutes les formes, de différentes couleurs un peu sombres, parfois brillantes, et même des petites maisons, très joliment décorées. On s'est arrêtées devant une de ces pierres. Il y avait plein de fleurs dans des vases et des pots et même des grandes couronnes, comme à Noël.
J'ai reconnu mamie sur une photo et comme je sais un peu lire maintenant, j'ai vu écrit sur un gros ruban : « À notre chère disparue ».

Cette fois j'ai compris. Mamie a tout simplement disparu, sûrement un de ses tours de magie !
Elle réapparaîtra bientôt, c'est sûr !

Il suffit d'attendre un peu...
76

Un petit mot pour l'auteur ? 105 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Phil Bottle
Phil Bottle · il y a
Tout le charme de l'enfance! C'est beau, touchant, émouvant...
Image de Titou Aubry
Titou Aubry · il y a
Très bien écrit. Je lit des petits contes à des résidents en Ehpad. Ils aiment beaucoup.
Image de Armelle Fakirian
Armelle Fakirian · il y a
Merci Titou et bravo pour vos lectures bienfaisantes en EHPAD. Je suis très heureuse que vous ayez aimé ce texte. Ça me ferait un grand plaisir que vous le lisiez à vos résidents, surtout si cela leur apporte du bienfait.
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Pardon pour mes fosses d'orthograsse ! J'ai entendu dire qu'un homme ne peut pas traiter deux fichiers à la fois. Scrongneugneu ! Il faudra que je réduise mes activités.
Image de Armelle Fakirian
Image de deleted
Utilisateur désactivé · il y a
Enfant on se demande où s'en vont les gens qu'on aime lorsqu'ils nous quittent. Adulte aussi, mais nos souliers qui se sont baladeés ont effacés la poésie insouciante de notre petite enfance.
Merci de réveiller ces sentiments.

Image de Armelle Fakirian
Armelle Fakirian · il y a
Merci à vous Gérard, très touchée d'avoir réveillé ces sentiments. N'oublions jamais la magie de l'enfance... ;-)
Image de Céline Laurent
Céline Laurent · il y a
Un récit beau et touchant, bravo!
Image de Armelle Fakirian
Armelle Fakirian · il y a
Merci beaucoup Céline. a bientôt sur nos pages. :-)
Image de Michelle Grenier
Michelle Grenier · il y a
J' ai adoré lire votre texte Armelle. Le point de vue de l' enfant qui perd sa dent de lait et fait rire sa grand mère avec l'histoire de la souris, c'est tout simplement délicieux. Votre humour est un régal.
Image de Armelle Fakirian
Armelle Fakirian · il y a
Merci beaucoup Michelle pour ce chaleureux commentaire.
Image de Patricia Besson
Patricia Besson · il y a
J'adore ce texte touchant et plein de magie de mots. Mon soutien
Image de Armelle Fakirian
Armelle Fakirian · il y a
Merci beaucoup Patricia 🥰
Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Plein de tendresse ♪ On devrait tous réagir comme des enfants dans certains moments ♫
Image de Phil Bottle
Phil Bottle · il y a
Remède Au Chagrin!
Image de Les Histoires de RAC
Les Histoires de RAC · il y a
Celle-là, je la note car si mes histoires font sourire, ça me va impec ♪
Image de Armelle Fakirian
Armelle Fakirian · il y a
C'est certain ... Merci de ce joli commentaire :-)
Image de Gilda Linea
Gilda Linea · il y a
Les enfants s'arrangent bien mieux que les adultes, avec la "perte"... 🥲👏
Image de Armelle Fakirian
Armelle Fakirian · il y a
En effet . Merci de votre lecture.
Image de Isabelle Levy
Isabelle Levy · il y a
Texte sensible et tendre Quand on a adoré sa grand-mère, il nous touche d'autant plus...Merci
Image de Armelle Fakirian
Armelle Fakirian · il y a
Merci beaucoup Isabelle pour ce commentaire touchant.

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

Le Vent

Anthony Plas

Papa disait que le vent était comme la chevelure d'une femme ; qu'on ne pouvait y perdre sa main, mais qu'à trop la humer on y perdait le cœur. Contrairement aux cheveux de Maman le vent, lui, ne ... [+]