Mission vitale

il y a
4 min
231
lectures
173
Qualifié

Lire des histoires, ma première passion. Écrire, un rêve d'enfant qui remonte par bouffées et que j'ose enfin partager..

Image de Portez haut les couleurs ! - 2022
Image de Très très courts

Ça y est, c'est le grand jour ! Je le sens, je le sais, je suis prêt ! Pendant des mois, je me suis préparé patiemment. J'ai franchi toutes les étapes, autant d'expériences qui m'ont fait grandir, mûrir ! Tout devait être opérationnel pour le jour J.

 

Mon cœur bat très vite mais je n'éprouve aucun stress. Au fond de moi je sais que tout est en place pour réussir, comme si j'avais été programmé pour cet événement, comme si chaque cellule, chaque os, chaque muscle s'était lentement préparé à l'accomplir. Il m'a quand-même fallu près de quarante semaines de peaufinage, de perfectionnement, chaque détail avait son importance.

 

Les mauvais esprits me prenaient pour un parasite, nourri et logé gratuitement. Comme si le caractère vital de cette mission, l'énergie dépensée pour aller jusqu'au bout, l'engagement de tous les instants nécessaire à son accomplissement comptaient pour du beurre. Pour ce qui est du logement ils oubliaient sans doute qu'il fallait vivre immergé, l'oxygène et la nourriture étant acheminés par un tube ! Oui, je prenais mon temps, ils croyaient sans doute que je paressais à longueur de journée dans mon bain d'eau tiède ! Simple apparence ! Il fallait apprendre à se mouvoir dans ce milieu liquide, cela faisait partie du programme de formation! Ils occultaient tout simplement le fait que j'étais isolé du monde extérieur. Les sons me parvenaient en échos déformés. Je communiquais des pieds et des mains à travers les parois. Ces dernières étaient parfois parcourues de secousses et peu à peu le réduit où je m'entraînais rétrécissait à moins que ce ne soit moi qui grossissais ! Mon destin, fragile, tenait à un fil ! Tout pouvait basculer en une fraction de seconde. Vraiment, ils n'avaient pas conscience des efforts que je déployais chaque jour, de la ténacité  dont je faisais preuve pour ne pas renoncer, de la délicatesse de ma tâche !

 

Bien sûr je ne suis pas un avant-gardiste. D'autres ont tenté et réussi cette épreuve avant moi ! Malgré tout certains ont échoué, d'autres ont renoncé au tout début de la formation, découragés dans l'œuf ! D'autres enfin ont vu leurs efforts avortés ! Moi j'ai déjà réussi à aller jusqu'au terme de la préparation et j'irai jusqu'au bout de ma mission !

 

Ça y est ! Le signal est donné, c'est le moment ! Le niveau de l'eau vient de baisser brutalement ! Des secousses sismiques font trembler les parois de la grotte où j'ai attendu patiemment que vienne l'heure ! Ma mission consiste à me positionner correctement à l'entrée du conduit qui me mènera vers l'autre côté, vers la sortie ... Ne pas chercher à lutter, me laisser porter par les vagues sismiques, quel remue-ménage !

 

Je me mets au travail. J'ai choisi de m'enfoncer tête première dans l'excavation qui commence à se former là où se trouvait autrefois le plancher. Je dois attendre qu'elle s'ouvre suffisamment pour laisser passer ma tête et mes épaules.     Attention, il est impératif de ne pas me rater ou me laisser distraire ! Prendre soin de ne pas m'emmêler dans le long tuyau qui m'approvisionne en oxygène ! Et voilà ! Réussir requiert tout mon sang froid et beaucoup d'habileté mais cela se présente bien !

 

Les minutes se transforment en heures. C'est loin d'être facile ! Quand je pense à ces détracteurs qui me traitaient de fainéant ! Mais mon public m'espère de l'autre côté, j'entends qu'on m'encourage ! Allez, j'ai réussi à m'engager! Je ne m'attendais pas à ce que le réduit soit aussi étroit ! Mon crâne, mes côtes sont compressés pendant que je progresse, centimètre après centimètre. La ligne d'arrivée n'est plus trop loin, du moins je l'espère, vu que j'avance à l'aveuglette dans le couloir obscur et mouvant.  De toute façon je n'ai plus le choix ! Aller de l'avant ou mourir ! Guidé par des cris au lointain, je reprends courage et me laisse pousser par les vagues sismiques. Soudain je perçois un peu de fraîcheur au sommet de la tête. J'y suis presque ! Les voix au-dehors se font plus nettes, elles se rapprochent !

 

Oui, ça y est ! J'ai déjà la tête et le cou hors du  passage  jusqu'à  la naissance  de mes épaules ! Je sens sur moi le contact des mains enthousiastes qui m'accueillent ! Je sors un bras, puis l'autre et mon public me reçoit avec des cris de joie, je suis dehors,au bout du tunnel, ébloui par la lumière environnante ! Ma grotte ne laissait filtrer que peu de clarté, alors je ferme les yeux ! Je sens qu'on me débarrasse du long tuyau dont je n'ai plus besoin !

 

J'inspire profondément. Les poumons me brûlent, une sensation curieuse ! Alors ça y est ! J'y suis arrivé ! Je pousse un cri de victoire pendant que mes supporters me tapotent dans le dos pour me féliciter ! On m'essuie, on m'enveloppe d'une serviette chaude. Et puis je me sens soulevé, porté en triomphe !

On me redépose. Une femme me prend dans ses bras et m'embrasse chaleureusement, sûrement une admiratrice ! Son parfum m'est familier et la voix qui résonne à mes oreilles ne m'est pas inconnue ! Serait-ce elle qui m'a soutenu et aidé par ses acclamations bruyantes ? En tout cas sa proximité me ravit. J'ouvre les yeux sur la vision floue de son visage près du mien.

Elle me serre contre son sein ! Quelle douce récompense à tous mes efforts !

Je suis tellement heureux d'avoir réussi à accomplir cette première épreuve, venir au Monde !

 

 

 

173

Un petit mot pour l'auteur ? 68 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Joëlle Brethes
Joëlle Brethes · il y a
Lorsque l'enfant paraît💖
Mais... courage : les prochaines "missions" seront parfois pénibles, voire dangereuses !😉

Image de Armelle Fakirian
Armelle Fakirian · il y a
Oui, les épreuves ne sont jamais dépourvues de danger, c’est ce qui fait leur charme 😄💜
Image de de l air
de l air · il y a
Malgré les indices je n'ai rien vu...
sortir !
Très original

Image de Armelle Fakirian
Image de Isabelle Payan
Isabelle Payan · il y a
La naissance vu par le principal intéressé, bien mené, énigme au début, on commence à comprendre à la moitié du texte et on obtient confirmation à la fin. Super !
Image de Jean-Louis Blanguerin
Jean-Louis Blanguerin · il y a
Armelle, je n'avais pas vu ce texte.
Bravo pour l'originalité, la chute m'a surpris malgré les indices donnés !
Bravo...

Image de Armelle Fakirian
Armelle Fakirian · il y a
Merci Jean Louis.
Image de Fleur A.
Fleur A. · il y a
Idée originale
Et oui c'est la première épreuve !

Image de Armelle Fakirian
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
Une naissance présentée comme l'épreuve d'un sport de haute compétition, voilà qui est original... et réussi !
Une autre évocation de la naissance (et de la renaissance) : Naissance/Renaissance (Guy Bellinger)

Image de Armelle Fakirian
Armelle Fakirian · il y a
Merci Guy. J’ai beaucoup aimé Naissance/Renaissance. Un poème beau et profond.
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
Naissance/Renaissance a aussi été dit par le comédien Didier Benini (aussi auteur sur Short Edition). Si le cœur vous en dit...
https://www.youtube.com/watch?v=ahFCm4T-Rfs

Image de Armelle Fakirian
Armelle Fakirian · il y a
C’est encore plus beau... 💜
Image de Guy Bellinger
Guy Bellinger · il y a
Merci pour lui. Je lui transmettrai le compliment.
Image de Paul Samuel
Paul Samuel · il y a
On se laisse porter par cette envie de vivre et devant cette beauté éternelle.
Image de Armelle Fakirian
Armelle Fakirian · il y a
Merci Paul 😊
Image de Tania Martin
Tania Martin · il y a
J'ai adoré , c'est beau!!
Image de Armelle Fakirian
Armelle Fakirian · il y a
Heureuse que ça vous ait plu Tania, merci de votre lecture.
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
Du premier souffle au dernier soupir, la vie n’est-elle pas un combat ?
Joli texte qui se distingue par sa différence dans ce concours, j’ 💖 et je soutiens !

Image de Armelle Fakirian
Armelle Fakirian · il y a
Oui la vie est une suite de « passages », d’épreuves dans lesquelles on s’engage plus ou moins consciemment. Un grand merci Fred pour votre soutien.