Mélody à Noël

il y a
1 min
57
lectures
6
Qualifié
Assise en position de lotus ( sa mère dit que c'est la meilleure façon de s'asseoir!), Mélody, en faisant ses devoirs, à son habitude, «rêvasse» (comme l'affirment tous ses « instits » depuis qu'elle va en classe).

Elle a posé le bic turquoise ( sa couleur préférée ! Avant, c'était le rose, mais depuis quelques temps, elle le trouve trop gnan-gnan) sur la page inachevée. Elle tortille une mèche de ses cheveux (blonds comme la lune d'Avril, d'après sa grand-mère) tandis que son regard clair doucement s'embrume.

L'alizé s'infiltre par une déchirure de la moustiquaire et fait flotter les rubans qui décorent la fenêtre en ce mois de décembre.
Sans ces chatoyants rubans de soie, achetés au marché local, qui saurait ici que c'est bientôt Noêl?

Les parents de Mélody ont choisi d'être «expats» et (comme ils aiment à le répéter) «citoyens du monde»: sans cesse, ils voyagent, déménagent, habitent d'autres maisons, découvrent de nouveaux horizons, fêtent Noêl dans la neige ou sous un soleil de plomb, avec des amis de passage, des oiseaux en migration...

Un noeud soudain se défait... un ruban s'est envolé...
... Sur ce bout d' arc-en-ciel soyeux, la fleur de lotus aux rêveurs yeux subrepticement s'est éclipsée jusqu'à toujours la même maison, avec le vieux chat qui tourne en rond et pleine de ceux qui, ne l'ayant pas vu grandir, la font sourire, en lui parlant du Père Noêl qui va venir!

6

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,