LE PARFUM DES CENDRES

il y a
1 min
26
lectures
4

J'ai toujours adoré lire et cela fait longtemps que je voulais tenter d'écrire. Je m'y suis mis tardivement, lorsque j'ai eu plus de temps libre et je me suis pris au jeu, j'y prends beaucoup de ... [+]

Le moment venu, cet homme a toujours affirmé qu'il souhaitait être incinéré. Il ne supportait pas l'idée que son corps soit enfoui sous terre. Il avait trop peur de ne pas être vraiment mort et d'être enterré vivant. Et puis imaginer se faire dévorer par les vers le répugnait. Il disait toujours que les flammes le purifieraient. Il n'avait qu'une exigence, que le feu soit alimenté par un mélange de bois de cèdre et de vétiver, pour qu'à cet instant précis, l'atmosphère environnante soit délicatement parfumée par ces senteurs subtiles qu'il aimait tant. Il pensait également que ses cendres seraient ainsi imprégnées de ces parfums et qu'une fois recueillies dans l'urne, ceux qui l'aimaient pourraient, en ouvrant le couvercle, reconnaître son parfum préféré et en ressentir un certain plaisir en le faisant revivre quelques instants rien que pour eux.
Une délicate attention en quelque sorte !
4

Un petit mot pour l'auteur ? 5 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de DEDE Humbert
DEDE Humbert · il y a
Je te reconnais bien là mon Garçon. Bises
Image de Jacques Lefebvre
Jacques Lefebvre · il y a
Fidèle à moi-même...Tu me connais bien...
Image de Philippe Clavel
Philippe Clavel · il y a
Je vais attendre le 2 mars prochain pour lire ce texte, car c'est le mercredi des Cendres
Image de Jacques Lefebvre
Jacques Lefebvre · il y a
Humour Clavélien...sympa !
Image de Philippe Clavel
Philippe Clavel · il y a
joli néologisme. Merci