Le Jardin Intérieur

il y a
1 min
237
lectures
35
Qualifié

Hypnologue, poète et étudiant poussé par l'héroïsme de l'esprit.

Image de 10 ans - 10 ans
Image de Très très courts
J'inspire, profondément, alors que le vent d'automne rafraichit ma poitrine.
Encore une fois, mon âme s'est laissé troubler, et mes émotions se sont embrasées. Alors, je suis sorti. Et à présent, les yeux fermés, assis dans le jardin, je lutte pour me calmer.
Ma respiration lentement s'apaise. Mes épaules se relâchent ; mes muscles lui pardonnent. C'est comme si une sensation de légèreté s'élevait depuis le sol et poussait, grandissait en moi. Jusqu'à ce que je goûte, comme une vague de chaleur, un sursaut de printemps, la sérénité retrouvée.
Mon corps se met à fleurir de milles joies et je cueille, reconnaissant, les souvenirs tendres de l'enfance. Le parfum des rires m'abîme dans le silence.
Et seulement après avoir senti mon sourire s'épanouir, j'ouvre les yeux. Alors tranquille, je prends le temps de remercier cette part de moi qui m'ouvre toujours la porte de ce jardin intérieur.
35

Un petit mot pour l'auteur ? 25 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Serge loquen
Serge loquen · il y a
un vrai partage de paix
Image de Fab Meiloan
Fab Meiloan · il y a
Très poétique, les émotions en lien avec la réaction du corps, puis le retour au calme et luxuriant jardin intérieur. Mon vote.
Si le coeur vous en dit, j'ai également un texte en lice pour ce concours...

Image de Armelle Fakirian
Armelle Fakirian · il y a
Le refuge dans un beau jardin intérieur comme remède aux tourments. Beaucoup de douceur et de poésie dans ce retour aux sources et aux ressources.
Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Un jardin fort poétique.
Image de Ombrage lafanelle
Ombrage lafanelle · il y a
Belle métaphore que ce jardin intérieur
Image de Cyrille Conte
Cyrille Conte · il y a
Un récit très poétique, à la rencontre de ce jardin intérieur tout en nuances.
Si une escapade dans le Queyras vous tente, je vous y invite : Le tableau (Cyrille Conte)

Image de Nadège DORESTIN
Nadège DORESTIN · il y a
Un très beau texte ! Court, limpide et rythmé, il relève d'une plume très efficace. C'est avec bon coeur que j'ajoute un coeur à ce texte. Merci de bien vouloir jeter un œil sur le mien également et me faire part de vos impressions. Cordialement.
Le Moi éclos (Nadège DORESTIN)

Image de Sylvie Neveu
Sylvie Neveu · il y a
Une écriture paisible, un souffle doux au creux de l'épaule puis fermer les yeux, rêver
Image de Corinne Vigilant
Corinne Vigilant · il y a
Ah j'aime beaucoup ! Court, efficace et très joli !
Image de Blandine Rigollot
Blandine Rigollot · il y a
J'ai essayé deux fois d'écrire un commentaire, qui n'apparaît pas... Je tente une dernière fois. C'est joli mais trop court ! Vous réintégrez votre jardin intérieur, j'aurais aimé que vous évoquiez aussi votre jardin extérieur, qui sans doute a contribué à votre apaisement... Je vote pour le "sursaut de printemps" qu'il me reste à imaginer... ;-)
Image de Valentin Massé-Bernerad
Valentin Massé-Bernerad · il y a
Je vous remercie pour votre commentaire critique !
Un texte plus développé, dépeignant l'environnement, aurait surement bien répondu au thème, et probablement avec plus d'élégance que le miens. Seulement, le message aurait été tout autre car l'extérieur est passé volontairement sous silence.
L'environnement est indifférent car l'expérience décrite ici n'est pas un retour passif à la sérénité, une balade apaisante ; c'est un effort volontaire purement interne. Les actions et descriptions sont des évocations - une forme d'auto-hypnose.

Image de Blandine Rigollot
Blandine Rigollot · il y a
Je comprends votre démarche. Mon commentaire a sans doute été influencé par le goût immodéré que j'ai pour la nature. Le mot "jardin" m'avait mis l'eau à la bouche... ;-)