Le doute m'habite

il y a
1 min
121
lectures
31

Mon avatar : Un graf depuis longtemps disparu. Il personnalise mon état d'esprit : Réagir et l'écrire.

« Hou ! la, la. Ça c'est ce qu'on appelle une érection. Du latin erectio (action d'élever, de dresser). Un vrai piquet de tente qui pour l'instant élève irrésistiblement drap et couverture. On n'est pas loin de la carte de France. Ça rappelle des souvenirs. Et ça dure, et ça dure. Peut-être un peu trop, non ? Le priapisme est une urgence médicale absolue.

« Un rêve pareil, ça vaut tous les pornos du web et quand le rêve semble la continuité de l'action, ça promet une belle journée.

« Encore endormi, je m'étire et ma jambe rencontre un autre membre. Cette fois, bien réveillé, je jette un œil. La forme que modèle la soie du drap qui la recouvre à peine, laisse supposer que ces vallons et ces cimes appartiennent à un être admirable, dont je ne me souviens pas connaître l'identité.

« Répondant à ma caresse, une main baladeuse s'empare de ma turgescence et pratique un mouvement qui devient vite douloureux dans l'état où je suis. La bouche qui la remplace est un baume délicieux.

« Impossible de me rappeler comment je me suis retrouvé dans cette chambre inconnue, avec cette inconnue. J'en tenais sûrement une sévère. Mais alors, je n'ai pas dû faire honneur à mon sexe. Il serait temps de me rattraper.

« Je tiens en main un téton en bouton qui lui aussi ne demande qu'à s'ériger. Je mords cette nuque adorable sous la crinière frisée et déclenche un râle de plaisir. J‘aimerais bien savoir à qui j'ai affaire, mais la belle refuse de montrer son minois et me tend sa croupe androgyne.

« D'une main inquisitrice, je m'insinue entre ses cuisses et... j'empoigne une paire de couilles que je ne m'attendais pas à trouver là. Qu'à cela ne tienne, je ne vais pas faire la fine bouche, j'ai tout à coup le cul en feu, il n'a pas dû se priver cette nuit, je vais lui rendre la pareille.

« Du coup, le doute m'habite, aurais-je fait mon coming-out ?
31

Un petit mot pour l'auteur ? 27 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Phil Bottle
Phil Bottle · il y a
Ha ha ha... le priapisme papal sous paypal... et hop, au pal sous paluches fouineuses... !
Image de Haruko San
Haruko San · il y a
Eh ben dis donc ! Tu me surprends , je ne te connaissais pas cette plume ! Coming out? Un verre de trop et hop on se lache c’est le jeu « action- vérité !!! Vas savoir ! Bon réveillon et tous mes vœux de plume pour 2022 ! Bises du sud Ami -:))))
Image de Fred Panassac
Fred Panassac · il y a
😂😂😂
En même temps, avec un tel titre, fallait se douter 😵‍💫🎄🎄🎄

Image de Pierre abracadabra
Pierre abracadabra · il y a
trop fort ! Un proverbe de ma grand-mère « si t'as mal au cul, c'est pas forcément les hémorroïdes… »
Image de Mijo Nouméa
Mijo Nouméa · il y a
Ah un verre de trop et c'est l'exploration sensuelle hors des sentiers battus :) Une chute inattendue.
Image de Blackmamba Delabas
Blackmamba Delabas · il y a
Ben voilà, le pt'it verre de trop et : oh hé, oh hé, matelot...
Image de Paul Thery
Paul Thery · il y a
Tu verses trop de "bois bandé" dans ton rhum (à mon avis...) ;-))
Image de JL DRANEM
JL DRANEM · il y a
Un texte jubilatoire !
" Être ou ne pas être" , telle est la question !

Image de Phil Bottle
Phil Bottle · il y a
Je dirai plutôt "en être ou ne pas en être, telle est l'érection... "
Image de Viviane Fournier
Viviane Fournier · il y a
Ah Capitaine, la fête sous les draps, enfin on y croit jusqu'à la chute ....une belle liberté dans tes lignes et ça m'a fait sourire ce rendez-vous ! Bises vers toi et Jolies Fêtes ...ne sois pas sage et prends soin de toi !
Image de Brigitte Bardou
Brigitte Bardou · il y a
Un piquet de tente, un sapin de Noël, que dis-je, un mât de Cocagne ! Le pauvre... Il a dû souffrir !

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

La dernière cigarette

Valoute Claro

II y a quinze ans, mon mari et moi prenions toujours une semaine de vacances au mois d’août. Depuis cinq ans, trois jours semblent nous suffire.
Cette année ce sera… une nuit.
Ça me va. Il me ... [+]