La petite chipie Rond-rouge

il y a
3 min
975
lectures
24
Qualifié

il était une foi... la mienne ! disait Devos... plutôt trois fois qu'une, aurais-je envie d'ajouter. j'aime lire, découvrir, réagir, vivre, conter et parfois écrire. à suivre...

Image de Grand Prix - Printemps 2021
Image de Très très courts

© Short Édition - Toute reproduction interdite sans autorisation

Quand on est jeune, les demandes des parents ne font pas
toujours plaisir. Parfois on se laisse emporter par l'envie de vivre
une nouvelle aventure, surtout si c'est en secret. C'est curieux ça,
non ?

Cette histoire commence le jour où une maman appelle sa fille :
« Chipie ? Chipie ? Tu es dans ta chambre ? Peux-tu venir me voir s'il te plaît ? »
Chipie qui est en grande conversation sur Facebook avec sa copine n'a pas du
tout, mais pas du tout envie de répondre...
« Chipie ? Chipie ? Tu m'entends ? »
Chipie ne répond pas... jusqu'à ce qu'elle entende le pas sec et décidé de sa
maman qui approche de sa chambre. Chipie repousse vite sa tablette numérique
et fait mine d'être absorbée par la lecture d'un livre d'école qu'elle vient de saisir à
toute vitesse sans même s'apercevoir qu'elle le tient à l'envers. Sa maman entre
dans la chambre dont la porte est ouverte.
« Et bien alors Chipie tu n'as pas entendu ? Je t'appelle depuis 5 minutes... »
« Tu m'as appelé ? » demande Chipie qui arbore un visage reflétant l'innocence
de l'agneau nouveau-né... « Tu m'as appelé, maman ? Je n'ai rien entendu, je
suis plongée dans mes devoirs... »
En observant la position du livre, la maman demande :
Et bien dis donc, j'espère que tu as pris un scaphandre, car elle a dû être très
profonde cette plongée ma chérie, ton livre en est encore tout retourné !...Dis-moi
Chipie, dès que tu seras remontée à la surface, pourrais-tu me rendre un service ?
Chipie n'a pas hésité une seconde avant de répondre...
« Que veux-tu que je fasse maman ? »
« Et bien, ma chérie, je voudrais que tu portes à Mamie ce panier de provisions
que je lui ai préparé. Et comme tu as beaucoup de travail, je compte sur toi pour
faire l'aller et retour en vitesse sans t'arrêter devant les vitrines du centre
commercial ou raconter ta vie aux pt'its loulous qui trainent sur ton chemin. C'est
bien compris ? On est d'accord ? »
« Bien sûr, maman, j'y vais tout de suite, ça va me détendre et me changer du
travail ! »
Chipie se lève, enfile un sweat à capuche couleur rouge griotte bien juteuse,
chausse ses écouteurs, augmente le son et sort de l'appartement en courant...
« Tu n'oublies rien ? lui crie sa maman en souriant. Chipie revient prendre le
panier dans la cuisine puis s'engouffre dans l'escalier pour ne pas avoir à attendre
l'ascenseur. »
Arrivée dans le hall de l'immeuble, elle retrouve un gars roux qui zone et lui dit :
« Salut gars ! T'as ton scoot dans l'coin ? Faut que tu m'jettes chez ma grand
reum... J'dois lui porter de la bouffe. »« Tapes en 5 Chipie, ça va aller tellement vite avec mon scoot que tu risques de
perdre tes cheveux si tu ne mets pas ce casque » lui répond le gars roux en le lui
vissant sur la tête.
Heureuse, Chipie rabat sa large capuche sur le casque tandis que le pilote saute
sur le destrier de métal qui aussitôt se cabre dans un démarrage assourdissant
digne d'un départ au Bol d'or.
Le temps d'un éclair et l'on perd de vue le rond rouge de la capuche de Chipie.
Quelques minutes plus tard, tel une fusée, le scoot jaillit devant la maison de la
Mamie et dans une gerbe d'étincelles et de graviers mêlés, la roue arrière
dérape en dessinant une boucle parfaite. L'engin s'immobilise dans un dernier
hurlement mécanique.
Chipie et son copain pénètrent ensemble dans la maison.
« Mamie ? Mamie, tu es là ? Tu es dans ta chambre ? Je peux venir te voir ? »
La Mamie, toute excitée par un plan drague sur Meetic avec un drôle de beau
gars de 20 ans son cadet n'a pas du tout, mais pas du tout envie de répondre...
« Mamie ? Mamie ? Tu m'entends ? »
La Mamie ne répond pas. Puis elle entend des pas qui se rapprochent, alors
elle se lève et s'enferme à clé dans sa chambre. Chipie et son chevalier
parviennent sur le palier. Chipie fronce les sourcils, elle est inquiète. Elle frappe à
la porte... une angoisse sourde l'envahit, sa voix tremble un peu...
« Mamie ? Mamie, tu es là ? Tu es dans ta chambre ? On peut entrer ? Je suis
avec un copain... »
Tout en regardant l'écran de l'ordi du coin de l'œil, la Mamie crie au travers de
la porte :
« C'est toi ma Chipie ? Je suis allongée, je me repose... »
« Ça va Mamie ? Tu te sens bien ? On t'apporte un panier plein des bonnes
choses que maman t'a préparé... tu peux nous ouvrir ? »
« Ouvrir la porte ? Oh non, pas pour l'instant, je ne suis pas très présentable, tu
sais... Et puis c'est qui le copain qui est avec toi ? »
« C'est un gars roux que tu ne connais pas Mamie... un loulou de ma cité »
« Un Garou ? Un loulou ? Tu ne me prendrais pas un peu pour une quiche ma
Chérie ? T'as pas lu Perrault ? On voit que tu es toujours sur internet, tu ne
connais pas la vraie vie...! »
« Mais Mamie... »
« Tais-toi et laisse le panier en bas dans la cuisine. Moi j'appelle ta mère tout de
suite... On a pas idée de laisser sa gamine avec un Loulou Garou... faut être fou de
la tête ! »
« Mais Mamie... »
« Y' a pas de mais... Toi tu peux rester, mais dis à ton pote de se tirer vite fait
avant que j'appelle les bleus. »
Chipie pleure et ne comprend rien, le gars roux s'en va, dégoûté. Lui non plus ne
sait pas qui est ce Perrault, mais une chose est sure : Il a très très envie de lui
régler son compte...
24

Un petit mot pour l'auteur ? 0 commentaire

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,

Vous aimerez aussi !