La Librairie Palimpseste

il y a
1 min
85
lectures
9
Tout de suite l'odeur, pénétrante, douce.
« Savez-vous que les livres sentent la muscade ou je ne sais quelle épice exotique ? J'aimais les humer étant enfant », disait Faber. Pour qui cette odeur n'évoque-t-elle pas ses premières lectures, ses premiers classiques, les trouvailles dénichées dans les placards d'une grand-mère ? La curiosité, voilà ce qui définit le mieux les pièces remplies de livre. Sur les tables s'étalent Montesquieu, Diderot, Balzac, Olympe de Gouges, et tant d'autres à découvrir qui tendent les bras pour être pris.
L'un d'eux me lance une citation sur sa couverture : « Ô mon George, ma belle maîtresse ».
Si dans ces lettres George Sand bâtie un temple à l'amour, j'en bâtirai un aux livres. Il aurait l'allure de cette librairie emplie de livres du sol au plafond dans ce silence recueilli, presque religieux. La douce odeur des feuilles est comme un encens dont la fumée seraient les petits caractères qui courent sur les pages le long des rangées jusqu'à nos yeux.
Chaque page semble être un froissement de pensées qui ne demandent qu'à sortir, chaque couverture semble cacher en son sein un savoir hors du temps à découvrir. Richard de Berry écrivait : «  Toutes les choses périssent avec le temps. Toute gloire sombrerait dans l'oubli si Dieu n'avait donné aux mortels pour les aider, le livre ». Ici, dans un même lieu, nous sommes la croisée des âges ; Duras, Maupassant, Racine, Sophocle. Sur une table je vois Le Temps retrouvé. On est aussi à la croisée des mondes ; Marjane Satrapi, Jack London, Spivak, Cervantes ; des disciplines ; philosophie, théâtre, lettres , langues, anthropologie, cinéma. Moi aussi au cœur de la tempête je voudrais dire « À moi Armen, ma bibliothèque suffisait comme duché ».
Mais au moment de partir, je ne peux pas tout emporter. « Chaque livre, chaque volume que tu vois, a une âme. L'âme de celui qui l'a écrit et l'âme de ceux qui l'ont lu, ont vécu et rêvé avec lui ». J'ai l'impression que je laisse à chaque fois une part de la mienne entre les lignes que je n'ai qu'entrevues.
9

Un petit mot pour l'auteur ? 10 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Camille Berry
Camille Berry · il y a
Bel hommage aux livres, à leurs auteurs, à leurs lecteurs passagers...!
Image de Manon R
Manon R · il y a
Les librairies où l'on sait quand on entre mais pas quand on en ressort, surtout avec les bras chargés de nouveaux livres! :)
Image de Joël Riou
Joël Riou · il y a
Riche idée que d'évoquer les librairies; où l'on peut fureter à loisir. J'aime aussi les librairies vendant des livres d'occasion : bien que poisseux parfois, ils ont une âme. J'ai même réussi lors d'un achat fortuit, à obtenir sans le vouloir, une dédicace de Jérôme Garcin. Je ne comprends pas comment on peut se débarrasser de livres dédicacés.
Image de Ninon Degares
Ninon Degares · il y a
les librairies d'occasions sont mes préférées!! Il y a des histoires derrière chaque histoire. Des histoires de lecteurs aussi.
Image de Long John Loodmer
Long John Loodmer · il y a
L'odeur des livres a été toute ma vie. Boulimique de lecture, typographe, puis imprimeur, je les ai sentis à toutes les phases de leur destin. Je lis beaucoup moins depuis que j'écris, mais la bib ou les librairies où je m'approvisionne titillent tj mon odorat.
Image de Joël Riou
Joël Riou · il y a
@Long John,
Beaux métiers que ceux qui touchent à l'imprimerie.

Image de JL DRANEM
JL DRANEM · il y a
L'odeur enivrante des livres que l'on redécouvre... secrets parfumés de nos lectures !
Image de JLK
JLK · il y a
Écoutons Nénesse :
"Moi, si j'étais rupin, j'aurais une immense bibliothèque pleine de beaux livres. Je passerais des heures à contempler tous ces volumes sur les rayonnages. Peut-être même que j'en lirais un!"

Image de Joël Riou
Joël Riou · il y a
C'est souvent le principe : sur certaines bibliothèques, sont alignés ce qu'on appelle de beaux livres reliés pleine peau et dorés à la feuille. Ils sont là pour le décor, mais sont rarement ouverts.
Image de Ninon Degares

Vous aimerez aussi !

Nouvelles

Puncak Jaya

Pamela Hayek

L'instant se prolongeait, le temps amorti prenait les traits de l'éternité. Junko ne ressentait plus la douleur qui dévorait ses jambes. Son corps las se revigora. Le septième sommet : Puncak ... [+]