Dériliction

il y a
1 min
39
lectures
3
Au premier jour, j'ai chuté. Je m'en souviens comme si c'était hier, j'ai chuté et je suis tombée dans le monde.
J'étais étendue par terre, dans un couloir plein de gens à ciel ouvert. Je souffrais à la tête à cause de ma chute, et entre mes côtes, de la lave coulait, elle me brûlait. Mon esprit encore embrumé me criait de ne pas bouger, mais la lave me torturait et me caressait tour à tour; l'envie de découvrir le monde me consumait.
J'ai peiné à me relever, la marée humaine bousculait chacun de mes efforts. Pas un regard ne s'est posé sur moi. Rassemblant mes forces, je me suis dressée face à la foule, prête à connaître le monde. Le feu a explosé dans ma poitrine et je me suis jetée dans l'inconnu.

Voici ce que j'ai découvert : j'étais seule dans la multitude.
L'humanité est un désert.
3

Un petit mot pour l'auteur ? 5 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Claude Cloutier
Claude Cloutier · il y a
Court mais efficace...tu devrais creuser plus creux!
Image de Ninon Degares
Ninon Degares · il y a
Merci pour votre retour
Image de Ninn' A
Ninn' A · il y a
triste constat mais je suis d'accord avec vous et la façon dont vous avez écrit ce court texte est percutante.
Image de Ninon Degares
Ninon Degares · il y a
merci pour ce retour
Image de Pierre-Hervé Thivoyon
Pierre-Hervé Thivoyon · il y a
Un début (de vie) un peu violent. Et la suite ?