Dans une autre dimension

il y a
2 min
92
lectures
35
Qualifié
Maria sait ce qu'elle doit faire. Son club lui en voudra, mais le sport en sortira grandi. Elle en est persuadée, et même si cela n'était pas le cas, elle s'en fiche. Elle le fera pour le public, le buzz peut-être. Elle le fera tout simplement surtout pour elle-même. Pour ses valeurs.

La mi-temps vient de se terminer. Son équipe mène très largement la danse. Ce n'est pas, en soi, un exploit. Il est vrai qu'elles sont mieux classées que leurs adversaires. Mais s'il ne s'agissait que de ça, elle se serait contentée de jouer, comme à l'accoutumée. Elle aime le sport, l'authentique. Pas celui où l'on cherche à devenir les meilleurs, mais juste à devenir meilleurs. Celui où la victoire s'empoche, où la tension semble palpable sur le terrain. Celui où, jusqu'au bout, le verdict n'est pas donné.

Difficile, dans les conditions actuelles, de répondre à ses convictions. Certes, ce n'est pas de sa faute, c'est bel et bien la ligue qui les oblige à continuer le match. Elle se dit qu'elle a bon dos, la ligue, qu'après tout, le club pouvait toujours refuser. Personne n'est heureux de cette situation, ni les membres de l'équipe, ni les rivales proches de l'humiliation, ni les gradins qui hurlent au scandale. À se demander pourquoi, finalement, tout cela avait pourtant lieu.

La Grande Rouge qui sévit depuis des mois est passée par là. Ou plutôt seulement chez l'adversaire, d'où leur sous-effectif évident. Les pauvres se retrouvent à jouer non seulement contre plus fortes qu'elles, mais également contre plus nombreuses. Mais que peuvent-elles y faire ? La maladie reste présente, mais n'arrête pas le monde de tourner. On ne sait juste plus s'il tourne encore rond, ce monde.

Mais Maria, elle, ne peut laisser passer ça.

La reprise du match commence. Les adversaires rentrent sur le terrain, traînant des pieds, espérant en finir enfin. Tout le monde se positionne à sa place. Tout le monde, sauf Maria.

À la surprise générale, elle traversa la surface, sous les regards médusés de ses camarades, le silence des gradins et l'étonnement des opposantes quand elle sortit un blason aux couleurs de leur équipe.

Tout le public comprit à ce moment ce qu'il se passait. Elle rééquilibrait le jeu. C'était symbolique, elle le savait. L'arbitre n'acceptera jamais ce changement des règles. Mais à la stupéfaction de Maria cette fois, ce dernier sourit, amusé, et siffla le coup d'envoi. Lui-même, sans aucun doute, espérait une forme de miracle dans ce match couru d'avance.

Ce fut perturbant au début pour ses partenaires de se retrouver face à leur consœur, celle avec qui elles s'entraînaient tous les jours ou presque de la semaine. Ce n'était pas plus facile pour le club adverse, qui n'avait jamais connu une telle situation. Mais très vite, ce malaise disparut, car elles aussi, finalement, n'attendaient que cela. En fin de compte, tout le monde n'espérait que cela. De jouer vraiment, tout simplement.
35

Un petit mot pour l'auteur ? 16 commentaires

Bienséance et bienveillance pour mot d'encouragement, avis avisé, ou critique fine. Lisez la charte !

Pour poster des commentaires,
Image de Tine Arconn
Tine Arconn  Commentaire de l'auteur · il y a
Pour la petite anecdote, cette courte histoire est inspirée du « match de la honte » entre deux clubs portugais, dans une dimension que l’on connait bien :

https://www.ouest-france.fr/sport/football/covid-19-le-match-de-la-honte-entre-benfica-et-belenenses-ne-sera-pas-rejoue-43012edc-62a6-11ec-8679-ab0fdb9344df

Image de M. Iraje
M. Iraje · il y a
Quelquefois, la réalité dépasse la fiction.
En attendant, l'esprit du sport est sauf !

Image de Keith Simmonds
Keith Simmonds · il y a
Une histoire originale et captivante !
Image de Tine Arconn
Tine Arconn · il y a
Merci Keith !
Image de Ginette Flora Amouma
Ginette Flora Amouma · il y a
Une histoire originale qui montre qu'il suffit juste d'un mouvement inhabituel pour remonter le moral des troupes.
Image de Tine Arconn
Tine Arconn · il y a
Merci Ginette !
Image de Roll Sisyphus
Roll Sisyphus · il y a
Qu'il est bon de savoir, pour le meilleur et pour le rire, défier des règles!
Après cela si il y a encore de la place sur le terrain.... J'
Merci !

Image de Tine Arconn
Tine Arconn · il y a
Merci Roll ! Un peu de folie ne fait pas de mal parfois, au contraire !
Image de Chateau briante
Chateau briante · il y a
je vous cite :
" Elle aime le sport, l'authentique. Pas celui où l'on cherche à devenir les meilleurs, mais juste à devenir meilleurs."
c'est très juste, très vrai mais malheureusement l'esprit sportif, le fair-play sont des valeurs trop souvent oubliées because of money...
le geste de Maria de changer de camp est exemplaire
mon vote
Marie Christine
P.S. c'est quoi "la grande rouge" ? le covid ?
autre lieu, autre sport, autre engagement : Là-bas (Chateau briante)

Image de Tine Arconn
Tine Arconn · il y a
Merci Marie Christine ! J’avais hésité entre cette histoire et une autre concernant les sponsors... Vous avez bien trouvé le point commun !
PS : Comme nous sommes dans une autre dimension, une autre maladie, mais le rapprochement est voulu en effet.

Image de Marie Kléber
Marie Kléber · il y a
Tout l'esprit du jeu finalement!
Attention à la concordance des temps pour les prochains textes - ce n'est pas si évident pour moi non plus.

Image de Tine Arconn
Tine Arconn · il y a
Merci Marie ! J’avoue n’avoir pas pris assez de temps pour me relire... Mea culpa !
Image de Lys De Koninck
Lys De Koninck · il y a
Belle histoire ! bravo !
Image de Tine Arconn
Image de Viktor September
Viktor September · il y a
Ce ne sont plus des adversaires mais des camarades de jeu. Bravo !
Image de Tine Arconn
Tine Arconn · il y a
Merci Viktor !