Image de Léonore Feignon

Léonore Feignon

J'ai grandi sous l'aile d'une grand-mère extraordinaire, une femme de la terre ; un jour j'ai fermé la fenêtre de ses yeux, un jour j'ai fermé la porte du palais où patoisent les mots, un jour je l'ai laissée partir pour là-haut, mais elle reste mon modèle, mon impératrice, ma plus grande inspiratrice.
LF

20 606Lectures sur ses œuvres

Ses abonnés


À LA UNE
Poèmes

Robe au vent

Devant la boutique de lingerie fineUne robe lèche-vitrine s'arrête.La robe, allure romantiqueSemée de petits boutonsSe balance ... [+]

Qualifié Grand Prix Été 2022 - Poèmes