Très très courts

Le Renard

Alex Des

Depuis ma position, je peux distinguer quatre niveaux au tableau champêtre qui s’offre à mes yeux. À l’avant-plan, la pelouse du jardin où trèfles et pissenlits disputent aux graminées leu... [+]

Recommandé Par Short Édition
Très très courts

Les Petites Roches

Fabienne BF

Il ne me restait plus qu’un dernier tableau à décrocher dans la salle à manger. En fait, il ne s’agissait pas d’un tableau mais d’une photo noir et blanc mise sous verre. Je n’avais... [+]

Recommandé Par Short Édition
Très très courts

Monteynard

Jean Jarno

Fin d'après midi. Les locaux n'avaient pas menti Éole était là, pas violent violent mais régulier, une brise thermique aux alentours de quinze noeuds descendant le couloir du lac de Monteynard... [+]

Très très courts

Les maîtres du ciel

André Page

Depuis notre installation en Isère, notre vie était un enchantement. Aurore et moi travaillions désormais à l’hôpital de Grenoble, mais la nature m’avait pris en son cœur et était entrée... [+]

Très très courts

L'esprit des montagnes

Laurence Guillemin

Il y a très longtemps vivait dans un pays lointain dont le nom s'est perdu, une meute de griffons. Placides, ils veillaient sur un monde harmonieux, un peuple courageux, au cœur de paysages... [+]

Très très courts

Le grand saut

Steph

Un vent froid souffle du Pic Saint-Michel au Plateau de Sornin. Alors que la nuit tombe, la bise fait siffler les câbles des remontées mécaniques, et les dameuses partent à l’assaut des pistes... [+]

Très très courts

Nage en eau trouble

Billy T.

J'ai toujours aimé nager, me laisser submerger par la caresse frissonnante de l'eau, puis lentement perdre pied. Cette immersion a, sur moi, d’innombrables vertus positives, particulièrement... [+]

Très très courts

Une bonne descente

Fred Panassac

« L’immobilité est au cœur du mouvement »
Jon Kabat-Zinn
Lettre d’Ednar Vrino, citoyen d’Uditracte, à ses compatriotes.
Ils me disent qu’ils m’ont trouvé inconscient, au... [+]

Très très courts

La traversée

Marine Piot

Je m’étais réveillé les pattes gelées, tellement engourdies de froid que je les sentais à peine. Mon ventre criait famine et j’étais encore épuisé de la veille. Il ne faisait pas encore... [+]

Très très courts

Dernier festival pour Omar

Dulac

Courbé sur sa page blanche, Bob cherche dans quel cadre pourrait se dérouler son prochain polar, ou mieux, quel pourrait en être le mobile. Il lui faut commencer par trouver le lieu ou le sujet... [+]

Très très courts

Ma montagne bleue

Maggy DM

Enfant, elle me fascinait. Colosse au bord de la ville, différente et pourtant toujours la même. Solide, fière, étrange, dangereuse,...
La montagne bleue. Le petit nom que moi je lui donnais, vu... [+]

Très très courts

L'Isère dans tous ses états

Cali Mero

L’Isère dans tous ses états! C’est tentant d’essayer de participer à ce concours pour moi qui suis une Iséroise ! Une vieille dame, d’accord, dont on dit parfois qu’elle radote... [+]

Très très courts

Et surtout la santé !

Louise Calvi

Marcel, il est temps ! Tu ne peux plus attendre. Ça se complique. C’est déjà difficile de passer. Toi seul peux nous sauver.
Marcel ouvrit la porte du chalet Josserand. Le brouillard était... [+]

Très très courts

Le vent présomptueux et le Mont Aiguille

Many

Il court le vent joyeux dans les gorges rocailleuses et tranchantes, agitant la cime des arbres frileux qui tressautent à chaque rafale. Il taquine les feuilles jaunies accrochées à leur dernie... [+]

Très très courts

Transhumance

Chantal Sourire

Premier jour des vacances !
Elles sont parées du costume de fête, dos émeraude quand il n’est indigo ou vermillon. Des auréoles qu’on croirait de naissance, n’étaient les traces de... [+]

Recommandé Par Short Édition
Très très courts

Jamais je n’avais

P. Ka

Le matin, je préfère déjeuner léger. Deux toasts à la confiture de fraise agrémentés d’un jus de fruit frais et d’un café bien chaud. Je règle le toasteur sur trois pour la première... [+]

Très très courts

Le hurlement des sapins

Aurelien Brianceau

Le type est assis sur un banc en pierre, juste devant sa maison dont la cheminée laisse échapper quelques fumées grisâtres. C'est le mois d'août, au pied de la Meije. Majestueuse Meije. Tout à... [+]

Très très courts

là haut

Fanny Vadon

Là haut!
Le plus vite possible, en courant si je le pouvais.
Je veux arriver la haut et respirer le paysage. J'en ai besoin.
Non, en fait il ne faut pas arriver trop vite, le trajet aussi est... [+]