Ça sent le sapin !

Le jeudi 31 octobre, vous avez été 301 auteurs courageux – et ténébreux – à relever le défi de la Mort en Cavale. Cette première édition a été un franc succès, et nous tenions à vous remercier pour votre implication dans ce rendez-vous avec la Mort.

Même si on a bien compris que vous n’étiez pas des poules mouillées, il est l’heure de fermer la porte et d’oublier, pour un instant, toutes les monstruosités qui se trouvent de l’autre côté. Un peu comme on ferme le dernier tiroir de la commode, celui dans lequel une armée de gnomes mélange et dérange les chaussettes jetées pèle-mêle. Tant qu’on le voit pas, le chaos n’existe pas !

D’ailleurs, en parlant de chaos, place au plus flippant de tous les Palmarès !


Félicitations aux trois Lauréats !


  • Frédéric Bernard, pour le Prix du Public avec Silhouettes sur le Seuil
    Les lecteurs ont particulièrement apprécié ce Très très court inquiétant, et ô combien terrifiant !

  • Medulla Oblongata, pour le 1er Prix du Jury avec Grim Reaper
    Âmes sensibles s’abstenir ! Dérangeant dans un premier temps, gore par la suite, ce texte traite sans voile d’une horreur aux multiples visages. Une nouvelle maîtrisée aux descriptions prenantes, une histoire qui prend aux tripes, et serre parfois un peu la gorge. Un vrai texte coup de poing !

  • Sascha Brumaire, pour le 2e Prix du Jury avec La remise
    La remise au fond du jardin, c'est un élément parfait pour faire peur ; ici, c'est un vrai succès, le texte est terrifiant. Grâce à un style inventif et précis, et une construction maligne, le suspense se tient jusqu'au bout, jusqu'à ce dénouement intrigant... et glaçant !

Enfin, une œuvre a particulièrement retenu l’attention du Jury qui a souhaité lui accorder une mention spéciale :

  • Alan Zahoui, Coup de cœur du Jury pour Des bonbons ou un sort !
    On va pas se mentir, elle nous a bien fait rire cette grand-mère acariâtre et exécrable. L’auteur parvient à retranscrire avec brio l’incongruité de la situation, tout en jouant avec une ambiance pesante et effrayante. Entre nous, aussi détestable soit-elle, Micheline méritait-elle de finir ainsi ?

Les histoires que nous recommandons

Au-delà du Palmarès, de nombreuses œuvres de qualité ont été remarquées par le Jury. Il leur a parfois manqué un petit rien ! Nous avons a tenu à les recommander pour les raisons que vous pouvez découvrir en vous rendant sur chaque œuvre. Bonne lecture !

Porte à porte de A. Gobu, Post Lux Tenebras de Alizée Villemin, Passion dévorante de Meryma Haelströme, Maintenant de Matheo de Bruvisso, Le ballon de Eddy Riffard et Le vieux Séverin et la Mort de Blandine Rigollot.



image