Très très courts

Le dragueur de mines

Catherine De La Salle

Nom de famille CAPRICORNE
Prénom Valentin
Date de naissance 14 février 1970
Profession Dragueur de mines
Il en avait écumé des océans, Valentin Capricorne, de... [+]


Très très courts

Douceur amère

Camille G.

Nous sommes un matin de janvier et il fait un temps de chien.
A moitié flanqué sous l’abribus, seule la moitié de mon corps n’est pas inondé du déluge qui s’abat sur la ville depuis... [+]


Très très courts

Ahmed

Jigé

Ahmed
Je suis Édouard. Je suis un inspecteur de police à la retraite mais pour ne pas perdre la main, si l'occasion se présente, je ne rechigne pas à reprendre ''le collier''... [+]


Très très courts

Couler de source

Sinistros D

Comme tous les matins la lumière s’allume. L’odeur du café se met à emplir la pièce. Je me laisse un instant transporter par ces senteurs à la saveur de feu de cheminée. Je me laisse berce... [+]


Très très courts

Madame

A. Nardop

Madame,
Cette lettre dans votre boite, dans votre main, sous vos yeux, pour vous dire une vie dans l’ombre de la vôtre.
Il y a quelques semaines, un petit camion de déménageurs vous a... [+]


Très très courts

Un dimanche matin

Gilbert Akotognon

Une lumière avait jaillit,une étoile était tombée du ciel.Or Melchior était encore dans la nuit.Il décida d'aller à la recherche de l'étoile.Il voudrait la voir près à près pour croire.Il... [+]


Très très courts

Fil rouge

Virginie Ronteix

Il est arrivé un matin d’hiver. Une de ces journées de grâce particulière, lorsque les jours s’allongent et que chaque minute porte en elle la promesse de l’été en devenir. La lumière... [+]


Très très courts

Adieu à la timidité

Hubert Camus

À l'instant où je l'ai vue, je l'ai trouvée belle. Pas extraordinaire, pas magnifique, pas splendide : cela aurait accru la crainte de moi que j'ai toujours nourrie. Elle me plaisait, elle... [+]


Très très courts

Tirage final

Zutalor!

J’étais une petite fille fragile, avec un physique pas facile, très sensible aux moqueries des autres enfants. Quand je m’en plaignais à la maison, ma mère, qui n’avait pas ses yeux ni sa... [+]


Très très courts

Une présence

Brigitte Rouzieres

Il m'arrive d'avoir des apparitions, des manifestations d'une infinie douceur.
Je n'ai jamais rencontré un être humain irradiant autant d'amour, pourtant cette matière subtile est encore... [+]


Très très courts

Eveil

Louise Calvi

Septembre.
Tout est immense ici.
Pourquoi m’a-t-on déposée là, après quelques explications que j’ai plus ou moins comprises. Je ne reconnais rien. Des petits êtres s’agitent... [+]


Très très courts

L'étincelle

Alice Didier

Assise près de la cheminée, elle venait de refermer le livre. Son regard se posa un instant sur les flammes. Elle verrait peut-être apparaître Sirius. Elle haussa les épaules. Plutôt se tourne... [+]


Très très courts

Lumineuse Apparition

Tangagnon98

Elle était assise dans sa chambre, la pièce était aussi sombre que ses pensées. Le sol était froid, ses larmes tièdes ruisselaient sur ses joues rondes. Elle repensait encore à cet... [+]


Très très courts

Elle, ma Muse.

Le Vrai Monde NC

Elle était là, devant moi. Enfin ! Depuis tout ce temps, je n’y croyais plus. Tant de recherches, tant d’efforts. De tentatives avortées. De pertes d’espoir. Ma vie jusqu’à... [+]


Très très courts

Sous mon lit

Pascale Dehoux

- Je voudrais dormir sous ton lit!
J'étais sidérée. On ne se connaissait pas. J'avais organisé une petite soirée chez moi et un ami avait ramené cet homme. Le dîner avait été agréable et... [+]


Très très courts

Sur le quai de la gare

Euriel

Elle attendait au milieu de la foule sur le quai de la gare. Elle se sentait terriblement seule. À ses oreilles parvenaient des milliers de sons : des sanglots, des rires, des éclats de voix... [+]


Très très courts

Guichet numéro 3

Claire Fabre

Je travaille au bureau de la gare depuis cinq ans déjà. Les horaires sont un peu décousus, mais je ne me plains pas. J’aime bien quand je peux prendre le guichet numéro 3. Les autres filles... [+]


Recommandé Par Short Édition
Très très courts

Un amour galactique

Adèle Matagne

Encore sous l'effet du somnifère de la veille, le couinement des semelles en caoutchouc de l'infirmière dans le couloir, ne parvient pas à soulever mes paupières. Et puis ai-je vraiment envie... [+]