Très très courts

Balade à l'ouest

Seza

Par-dessus l'épaule j'ai jeté le casque, le mec, la maison, la famille.
Petite brise, grand soleil, je roule vers le sud, par les petites routes. C'est vallonné, merci le moteur. Les jeunes... [+]


Recommandé Par Short Édition
Très très courts

Le début d'une vie

Anastasia T.

Elle ne savait pas où elle allait, ni depuis combien de temps elle roulait mais elle savait que c'était la meilleure des solutions. Elle devait fuir, elle devait s'en aller le plus loin possible de... [+]


Très très courts

A tout jamais.

Laduchessederat

Depuis deux jours, Andrew parcourait les routes des campagnes anglaises en mobylette. Son dos le martyrisait, ses oreilles sifflaient et il n'était pas certain d'avoir éliminé tous les restes... [+]


Très très courts

Scalpage sur la place Saint Louis

Miss Free

« Oui, parfaitement je vais me faire scalper, lançai-je à mon collègue Mathieu.
-Mais non, tu rigoles au pire ils te renvoient, rétorqua t-il toujours aussi flegmatique qu'à son... [+]


Très très courts

Fashion mobylette

Brazz

Je suis au chômage, je n’ai pas de boulot. Ouais vous me direz, on est en France. Je suis docteur en informatique-biochimie/biotechnologie car je souhaite travailler dans les cellules... [+]


Très très courts

Adieu.

Zénon Malhaire

Il est cinq heures et ses mains caressent ma peau.

Il n’était que cinq heures mais elle m’attendait déjà. Le soleil venait de se lever sur la ville. Elle attendait... On a toujours été... [+]


Très très courts

Road trip en mobylette

Misterbou66

C'est au fond de mon jardin, en rangeant ma vieille remise, que, j'ai bien malgré moi fait ressurgir des souvenirs de ma jeunesse. Souvenirs matérialisés en la personne de ma « Bleue »... [+]


Très très courts

Au pays des sourires

Gaëlle

Je roule. Je roule, seule dans cette plaine infinie, sur ce chemin de terre. Au loin, les ombres des montagnes caressent les nuages. Devant moi, le soleil naissant crève le ciel. Ses rayons fusent... [+]


Très très courts

Un beau jour

Yaya

Sa mobylette, c’est son dernier cadeau d’anniversaire. Jonathan l’entretient régulièrement et il l’a déjà suffisamment débridée pour dépasser la limite autorisée. Prête à tout moment... [+]


Très très courts

Le taureau noir

Lou Bulgari

Elle s'appelait Fanny. Elle était partie sur ce croissant de lune aux multiples îles princières, la tête dans les étoiles et ses rêves à bout de bras.
Rapidement, elle constata qu'un nouveau... [+]


Très très courts

Sur la route de Morteau

THIERRY WILHELM

On se dit souvent « petit budget, petites vacances ». Mais on nous dit aussi « Quand on est jeune, on profite ». Alors avec Jb on est parti. D’ailleurs avec le bac en poche... [+]


Très très courts

Fiers d'être sympas en mob'

Jfjs

C'est plutôt original comme concept et la devise "fiers d'être sympas en mob' " m'a bien plu. Les ateliers ouverts proposent de louer sur le même principe que les vélos, des mobylettes mais qui... [+]


Très très courts

Evidemment. Mais c'est non.

Rikette

Evidemment. Evidemment que tu te sentirais plus libre. A enfourcher sans crier gare ta bécane pour disparaître au coin de la rue ; à l’enfourcher comme le cheval d’une enfance en passe de... [+]


Très très courts

Migraine forever

Sofi

« Je ne me serai jamais imaginé faire ça un jour. En route brave Migraine » se dit elle en enfourchant l’engin. ça faisait trois semaines qu’Isabelle avait acquis cette chose... [+]


Très très courts

Formule de base

Svetlana Kirilina

Il avait choisi la formule de base, « Road trip de soixante-dix-sept jours, véhicule à deux roues, demi-pension, logement sous les étoiles ». Bien sûr, il n’aurait pas craché sur la... [+]


Recommandé Par Short Édition
Très très courts

Avec la brêle de maman...

Angélique A. (Magodine)

Tous deux cheveux au vent, sur la vieille brêle qu'on venait de découvrir au fond du garage. Elle était enfouie sous un monticule de cartons.
Dire que les parents n'ont jamais voulu nous achete... [+]


Très très courts

Soleil bohémien

Dv.romane

Dans la maison vide que je venais d’hériter de mon défunt père, je me sentais comme une fourmi au milieu d’un lac. Plus j’avançais, plus je coulais. Officiellement, je pouvais en user comme... [+]