La Master Class

Le mercredi 17 avril, les Nommés de la Matinale des Lycéens ont été conviés à un après-midi en compagnie de Séverine Vidal.

Avant d’être autrice, Séverine Vidal était enseignante. Elle a eu envie d’écrire en faisant écrire les autres, et notamment ses élèves. Et quand on dit « envie d’écrire », c’est vraiment ça, une envie, un plaisir avant tout.
Pendant tout l’échange avec les apprentis auteurs, c’est la chose qui a été exprimée le plus de fois ; le plaisir d’écrire, l’envie qui est essentielle pour commencer un projet et le mener à bien.

Une des choses les plus importantes, c’est aussi le lien particulier qu’elle cultive avec chacun de ses personnages. Un lien si fort que lorsqu’un roman est terminé, c’est une sorte de deuil qui commence, un moment triste où elle comprend qu’elle vient de les quitter pour toujours. Eux qu’elle a mis tant de temps à imaginer, créer, ficher pour connaître tout ce qui les constitue.

Portrait Séverine Vidal

En fait, dès que ses personnages existent et que l’intrigue a pris forme dans son esprit – un temps relativement long –, elle peut alors se lancer dans l’étape de l’écriture, intense, concrète, sans même se poser la question du style. Ça vient comme ça vient ! Et même si l’écriture d’un roman peut paraître comme une montagne à gravir (ou un « éléphant à manger », pour la citer), il faut simplement la gravir (ou le manger, l’éléphant) petit à petit !


Master Class
Master Class


Les Lauréats

Juste avant cette rencontre joyeuse, passionnante, le Jury s’est réuni pour élire les deux Lauréats de la Matinale des Lycéens.
Il est donc temps de révéler leur identité au grand jour !

Ces deux œuvres seront publiées dans le magazine Phosphore, félicitations à leurs deux autrices !

Et félicitations aux deux Lauréats du Public, qui ont su séduire les lecteurs :

Enfin, bravo à tous les jeunes auteurs qui ont relevé le défi de la Matinale en Cavale ! Suivez les conseils de Séverine Vidal en prenant plaisir à écrire !

Avec Phosphore