Très très courts

Survole pour survivre

Ganbist

La pie est voleuse parait-il. Cela tombe bien. Je ne suis pas une pie. Moi c’est Jack. Ce n’est pas pour autant que je l’ai trouvé le haricot magique. Déjà si je pouvais trouver un haricot... [+]


Très très courts

Pour l'amour des palombes

Fred Panassac

– Diou biban, ils ont fini par le faire, s'exclama Renée en reposant le journal.
Moi qui me faisais un sang d'encre! Et c'est pour ça qu'ils étaient partis sans crier gare!
Son fils Jean... [+]


Très très courts

Un ange

Lisandre P

La dentelle semblait danser avec légèreté malgré le vent violent qui la tourmentait. Les pans de tissu blanc valsaient au rythme des bourrasques avec une élégance que seules quelques espèces... [+]


Très très courts

Le vol de la liberté

Sascha Spiel

Londres le 5 juin 1944. C’est le grand jour ou plutôt une longue nuit qui attend Jimmy et ses compagnons. Les hommes montent dans les dakota de la 6ème division aéroportée. Les parachutistes... [+]


Très très courts

Complices

Zarathoustrette

La voici qui arrive, toujours à l’heure. Elle s’installe à droite du piquet central, toujours à la même place de la tonnelle. Son regard se perd dans le paysage, tantôt rassuré, tantôt... [+]


Très très courts

Pen Men

Yankee-Alpha

C'est ici que j'ai appris à voler, depuis ces rochers sombres battus par tous les vents de l'océan, parmi la centaine de mes congénères éclos eux aussi dans les creux de cette falaise du bout du... [+]


Très très courts

Les Choucas de Chauvigny

Many

Je suis le point culminant du Donjon de Gouzon et, de mon iris blanc, je scrute ce royaume d’humains plus minuscules que moi lorsqu’ils sont à mes pattes. De mon promontoire, je peux voir la... [+]


Très très courts

Traversée de la Manche

Jean-Michel Decarpenterie

Qu’est-ce qu’elle est douce la vie d’un pigeon voyageur en temps de paix !
6 juin 2014 sur une base de lâcher à quelques kilomètres à l’est de Londres.
Nos trois cages en... [+]


Très très courts

La première fois

Anne Hélène

Le soleil est au zénith. Sur le seuil, la douceur de l’air et les effluves parfumés qui me parviennent me font frémir d’excitation. Je prends mon envol, grisée par cette liberté soudaine... [+]


Très très courts

Au bal masqué

Philippe Larue

- Allez, viens le fou masqué. Restes pas avec ta dépression depuis que tu as entendu le cri de Munch!
Entre nous, avant que l'histoire ne commence, être coach ornithologue, ça en cloue le bec... [+]


Très très courts

Complices

Sylvie Loy

Le portail grince, comme jadis. D'ailleurs, du plus loin qu'il m'en souvienne, il a toujours grincé. La faute au temps, à l'érosion peut-être...
J'avance lentement, malgré mon désir de... [+]


Très très courts

Migration

Marguerite

Au jardin public, dès l'aube, l'animation règne. Les arbres ruissellent de papillotements, les feuilles s'ébrouent sous les ailes des oiseaux attirés par le soleil levant. C'est l'effervescence... [+]


Très très courts

La nuit, tous les pigeons sont gris

M. Iraje

Depuis longtemps, les hirondelles avaient cédé la place à la maréchaussée. En cette matinée hivernale, un froid de canard à découper au couteau, à donner la chair de poule y compris aux vieux... [+]


Très très courts

Le rire de Mawé

Gwendoline Yzèbe

Elle plane au-dessus des flots, les plumes de sa queue déployée pour faciliter les manœuvres. Elle semble toute étirée, des prémisses de son cou à sa tête recouverte d’un capuchon chocolat... [+]


Très très courts

Perspective d'avenir

Rodolphe Ragain

« J'écris cette lettre en espérant un tant soit peu libérer ma conscience d'un lourd poids. Aujourd'hui je n'ai ni famille ni ami car j'écris d'une petite cellule au creux de Paris, dans... [+]


Très très courts

Liquider la sagesse (1)

Ernest Fourachault

Mais c’est un faux ! On va voler un faux ! dit Marie.
Un faux, si on veut. Qui vaut une fortune et qui est considéré comme un authentique chef d’œuvre, je dis à la femme de ma... [+]


Très très courts

Quand j'serai grand, j'ferai Jacquemart

Claude Vallet

Quand j'eus exposé mon plan, Bébert cria au voleurrr, au sacrrrilège, à l'hérrrésie tandis que Pauline me dévorait des yeux... enfin c'est ce que je crus à cet instant.
Rendre aux Flamands... [+]