9   255 lectures

Sous le voile.

Christine, il y a

Sœur parmi les sœurs, yeux baissés, je m’apprête à entrer dans cette communauté de femmes.
L’abbesse me tond les cheveux et m’ordonne de m’allonger, bras en croix, visage contre ... [+]

Qualifié
Grand Prix Eté 2015
11   4564 lectures
 Erotisme  10 min

Délices du Djebel

Bellinus, il y a

La cuisine marocaine est reconnue dans le monde entier comme l’une des plus raffinée. Mais il y a bien d’autres spécialités que le tajine, les cornes de gazelle ou la pastilla au poulet. J’ai... [+]

Qualifié
Grand Prix Eté 2015
36   350 lectures

L'amour de Marie

Albanne Riboni, il y a

C’était il y a trente ans. Trente longues années sans toi.
Je me souviens de ce lundi pluvieux comme si c’était hier et je me souviendrai du moindre détail de cette grise journée ... [+]

Qualifié
Grand Prix Eté 2015
14   333 lectures

Jacques, Hélène et Vincent

Mijo, il y a

Jacques relève le col de sa veste, les températures ont chuté de cinq degrés dans la nuit et il a oublié son écharpe à la maison.
Il aime cet air froid et vivifiant, quand les joues piquent... [+]

Qualifié
Grand Prix Eté 2015
19   270 lectures
 Drame  6 min

Paysage funèbre I

Didier Larepe, il y a

D’humeur sombre, étendu dans mon cercueil, le couvercle se referme... Et puis les flammes. Ou les poignées de terre jetées. Ou bien la dalle de ciment glissée. Eteindre les lumières. Première ... [+]

Qualifié
Grand Prix Eté 2015
175   1078 lectures
Ignorant des calamités à venir, Monsieur le Maire fredonnait en nouant sa cravate en ce matin d’avril 1948. Par cette belle journée lumineuse et claire, il se réjouissait de monter à pied ... [+]

Finaliste - Sélection Public
Grand Prix Eté 2015
17   367 lectures
Depuis quatre ans, Géraldine ne dort plus. Elle dort surement mais elle ne sait pas quand ni combien de temps. Avant de s’abandonner à la somnifermania, elle a acquis une couette chaude et ... [+]

Qualifié
Grand Prix Eté 2015
76   1052 lectures

Une lueur dans la nuit

Lila Rouge, il y a

Il n’était pas de ceux qui réinventent le monde, pas un révolutionnaire, pas même un penseur. Il n’était pas un de ces petits ruisseaux qui font les grandes rivières.
C’était un homme,... [+]

Lauréat - Sélection Jury
Grand Prix Eté 2015
RECOMMANDÉ
Par Short Édition
35   322 lectures

Vendeur de projets

Evadailleurs, il y a

J'avais reçu une carte postale de Samarcande au milieu de l'été. En photo, la place du Registan, une splendeur de bleu et d'or ! Elle venait de mon ami, Marc. « La route de la soie, un ... [+]

Qualifié
Grand Prix Eté 2015
52   472 lectures

Transgressions

Olivier Vetter, il y a

La complainte du progrès

Ce soir, Cendrine en a marre. Ras le bol de cette poêle qui accroche, de cette sauce tomate qui colle au fond de la casserole, de cet évier qui déborde. Ras le bol ... [+]

Finaliste - Sélection Jury
Grand Prix Eté 2015
9   323 lectures
 Thriller  6 min
Il remontait la rue des Pyrénées, c’était quasiment la nuit. Il faisait encore chaud, lourd, moite. Orageux... Les gens assis aux terrasses de café le regardèrent passer. Leurs visages pris ... [+]

Qualifié
Grand Prix Eté 2015
21   316 lectures

A-Kro

Badaboum, il y a

Il faut dormir. Il faut vraiment que je dorme.
La nuit dernière, j'ai fait un cauchemar. Un de ceux qui vous attrapent et ne vous lâchent plus jusqu'à ce que vous ayez perdu tout votre souffle.... [+]

Finaliste - Sélection Jury
Grand Prix Eté 2015
14   294 lectures
C’est obsédant. C’est comme une ritournelle entêtante qui revient me hanter. Chaque nuit. Deux semaines que ça dure. Je rêve d’un homme dans un miroir. Il me regarde de ses yeux froids. Et ... [+]

Qualifié
Grand Prix Eté 2015
35   352 lectures
J’aimerais bien pouvoir me faire croire à moi-même que je ne sais pas comment j’en suis arrivée là, mais ce n’est pas le cas. Je le sais parfaitement, et mon reflet dans la vitrine, image ... [+]

Qualifié
Grand Prix Eté 2015
22   431 lectures

La fête

LouYsa Carabine, il y a

Lilee fronçait les sourcils sous la lumière intermittente du soleil de juin. Elle avait trop chaud avec sa grande veste bleue et son foulard en coton blanc, mais elle les gardait, à cause de son ... [+]

Qualifié
Grand Prix Eté 2015
35   602 lectures

Puerto Plata

Cécile Kars, il y a

La nuit s’achève et le Raval sent de plus en plus la bière, la pisse et le vomi. En temps normal, je ne prends jamais ce chemin. On n’y croise que des Anglais rouges aux cheveux orange, des ... [+]

Lauréat - Sélection Jury
Grand Prix Eté 2015
RECOMMANDÉ
Par Short Édition