Très très courts

L'alambic

zachary daurat

Exceptionnellement, l’homme à la mallette n’avait pas descendu le passage entre les deux résidences. Chaque jour depuis ma plus tendre enfance, j’avais suivi cet homme descendant la petite... [+]

Très très courts

Le bal

Parisienne-grisée

La jeune femme poussa de toute ses forces une lourde porte en bois sombre. Ses yeux furent éblouis par tant de clarté. Elle n'en revenait pas de passer aussi brutalement de l'ombre à la lumière... [+]

Très très courts

Un nouvel élève

Erwan

Il était une fois dans un collège perdu à la campagne en France. Ce collège abrite seulement une centaine d'élève et tout le monde se connaît depuis la maternelle. Néanmoins, durant la... [+]

Très très courts

Injustice

bon

Je m’appelle Pierre,et je vais vous raconter mon histoire . Tout a commencé le 18 décembre 2011 dans la nuit. Je rentrais d’une soirée avec deux amis et deux policiers nous ont interpelés. Ils... [+]

Très très courts

Exister

rose

Marinette est une petite fille de 11 ans. Elle vient tout juste de côtoyer la mort,cette faucheuse qui lui a ravi sa mère.Blessure ancrée profondément en elle,largement ouverte elle ne se... [+]

Très très courts

L'Amour est pour tous

lilou95100

Salut, je m’appelle Alex. Je fais partie d’une des plus grandes facultés qui se situe à Paris. Je ne suis pas très populaire je reste surtout avec Amalie et Kevin c’est mon petit ami mais peu... [+]

Très très courts

La représentation

Asoko

"Quelle belle journée d'été", se dit Berryl Lestrange sur le chemin de l'épicerie. Aujourd'hui elle marche très lentement car celle-ci est distraite. En effet car c'est en ce jour qu'elle... [+]

Très très courts

Bédi-Paris-Bédi

Valérie R.

Rendez-vous parvis des droits de l’homme à 14 heures. Dans deux heures. Un grand besoin de me réchauffer au soleil d’hiver et à l’odeur des marrons grillés que j’épluche en me brûlant... [+]

Très très courts

Les uns envers les autres

Alasdair

Comme toujours lorsqu’il se sentait pleinement satisfait de lui-même, le Diable alluma un cigare. C’était, évidemment, un Cubain, résolument (et malhonnêtement) acquis aux États-Unis... [+]

Très très courts

T’as vu ta gueule quand j’ai bu ?

Stéphan Mary

En bas de chez Mona, un bar ! Un vrai de vrai avec tous les alcoolos de la place, les vieux, les purs et durs, les convertis à dieu gros rouge depuis tellement d'années qu'ils se sont mis à... [+]

Très très courts

Exister, enfin !

Michèle Mancheron

Je crois aux associations. Sans elles, on ne s’en sort pas. On n’existe pas. On survit, ou on vit sans trop bouger pour ne pas sentir ses chaînes, comme dit Rosa. J’existe, un tout petit peu... [+]

Très très courts

Conscience

zacharie delmas

« La mouvance du retour à l'essentiel est à la mode. Elle porte des campagnes publicitaires majeures à l'avantage de marques dont les produits nous éloignent justement de l'essentiel.... [+]

Très très courts

Une belle pagaïe

JuanCarlos

Le samedi matin, les règles sont claires. On se lève, on partage le petit-déj, on choisit ensuite chacun une chanson et on lave les plats et nettoie la cuisine tout en dansant et chantant. On... [+]

Très très courts

Chrissy

Amelia Pacifico

Chrissy observe son reflet dans la vitrine du supermarché pendant que la caissière passe les bons de réduction. Son esprit vagabonde l'espace de quelques secondes sur la première image qu'elle... [+]

Très très courts

Vers la lumière

Yotoutcourt

Inspirer... Expirer... Encore... Prier...
Je ne devrais pas ressentir ce stress. Au contraire, je ne devrais éprouver que la joie d'être ici, d'avoir l'honneur de faire ce que je m'apprête à... [+]

Recommandé Par Short Édition
Très très courts

Coup de froid sur le cœur

Alomene

Elisa se souvient très bien dans quelles circonstances tout a débuté. C’est ce qu’elle s’efforce d’expliquer au juge. Les mains croisées sur son pupitre comme s’il récitait ses... [+]

Très très courts

La lettre au Père Noël

Mamez'ailes Raquel

« Maman, maman, ça y est, j’ai fini ma lettre au Père Noël ! On va la mettre dans la boite aux lettres, dis, on y va ? »
« Oh non, pas aujourd’hui Camille, je suis trop fatiguée... [+]