106 voix   183 lectures
 4 min
Le trajet de retour sur la ligne de RER est une épreuve. Dans le wagon, l’air est suffoquant, saturé d’odeurs de sueur et d’aisselles. Les parfums et les after-shave ont viré. Surnage une ... [+]

91 voix   91 lectures
 4 min
On ne percevait aucune agitation dans le coffre de la berline noire qui filait à vive allure vers le centre ville. Pourtant il s’y trouvait recroquevillé dans le noir le député Neuville. ... [+]

99 voix   157 lectures
 5 min
Mississippi Juillet 1867.

Cela fait deux ans que la guerre est terminée. La nation se reconstruit, plus forte, plus unie. Depuis, je parcours les villes. J’accompagne les nouveaux hommes... [+]

125 voix   264 lectures
 4 min
La silhouette blanche progressait lentement, comme hésitant à poursuivre son chemin dans ce décor de mort. Etouffant dans la combinaison trop grande pour lui, le marcheur comptait les pas qui le ... [+]

275 voix   745 lectures
 5 min
Lundi.

Elle aurait huit ans aujourd’hui.
Ma fille chérie, ma seule et unique. Mon trésor.
Ce n’est plus tenable. Il me l’a prise, et je le vois tous les jours se pavaner ... [+]

98 voix   137 lectures
 4 min
Hans avait connu une reconnaissance fulgurante dans les milieux artistiques. Il avait mis au point un processus unique qui lui avait demandé plusieurs années et de nombreux essais. Tout aurait pu ... [+]

117 voix   293 lectures
 2 min
Il est là, au-dehors, mon tout petit devenu grand, à brûler d'impatience derrière la porte. À présent, c'est une bête affamée, née au fond de la cour, de quelques épines craquantes et ... [+]

73 voix   102 lectures
 4 min
Il faisait chaud, beaucoup trop chaud. Je sentais la sueur couler le long de mes épines dorsales et les gouttes tomber dans mon sous-vêtement, alors que mes muscles se tendaient, s’étiraient sous... [+]

92 voix   185 lectures
 5 min
Une vague lueur...
Non. Plutôt, un trait de lumière.
Diffus.
Il n'ouvre pas les paupières - la douleur est trop forte - et il reste un instant immobile, encore. Rassemble ses ... [+]

78 voix   204 lectures
 4 min
Ce qu'il a devant les yeux ne mérite pas le nom de “paysage“. Le sol est recouvert d'une couche de cendres grasses, huileuses, chargées de tout le suif des corps damnés. Des flocons noirs ... [+]

268 voix   868 lectures
 3 min
Quel joli rêve !
Quelle agréable tiédeur !
Éric se sentit transporté une trentaine d’années en arrière quand il mûrissait à l’abri des tentations et des souffrances dans la ... [+]

400 voix   1352 lectures
 4 min
Installé à son bureau, Roland Lemaître ouvrit les pages jaunes de l’annuaire téléphonique à l'onglet "détectives privés". Son regard s’arrêta sur un encart publicitaire :
"Jean ... [+]

270 voix   947 lectures
 5 min
JUILLET 2003 au matin

Il fait une chaleur suffocante dans le vieux cimetière du bourg auquel l'absence d'arbres ne consent aucun abri, aucun répit pour se protéger, ne serait-ce qu'un ... [+]

129 voix   493 lectures
 5 min
Le carillon de la porte d’entrée tinta. Trish se retourna, la cafetière à la main. Du revers de son autre main, elle s’épongea le front et offrit un sourire tout en dents à l’homme qui ... [+]

318 voix   980 lectures
 1 min
Un carré rouge, un carré noir.
Un carreau rouge, un carreau noir.

Une douce comptine, ou presque.
Noir, rouge ; rouge, noir.

Agathe a troqué le blanc pour le ... [+]

124 voix   728 lectures
 2 min
La maison m’a tout de suite séduite.
J’en ai presque oublié la porte toute rouillée, les murs galvanisés au salpêtre.
La pénombre ambiante distillée par la fenêtre un peu ... [+]

245 voix   1202 lectures
 1 min
«  Chauffe Madame Desbassyns, chauffe... »

Vous connaissez l’histoire de cette femme qui hante toujours l’imaginaire de la culture créole sur l’île de la ... [+]

78 voix   149 lectures
 4 min
La prise de rendez-vous réclamée en urgence par l’entreprise qui le déléguait datait de plus d’un mois.
« Bonjour Commissaire ! lança-t-il au petit homme chauve qui s’ingéniait à ... [+]