Chaud devant !

Tout a commencé il y a deux mois, plus de 400 auteurs se sont mis à écrire des histoires sombres, parfois effrayantes... En plein mois d'août, ils ont troqué la crème solaire pour le sang, et l'ombre rassurante des parasols pour la fournaise. Ils étaient comme fous ! La chaleur... Oui, ce devait être la chaleur. Tout le site s’est embrasé, et le moins qu'on puisse dire c'est que cette édition 2019 du Prix Court et noir s'est déroulée au milieu des flammes les plus ardentes.

Vous le sentez, n'est-ce pas ? Ce gaz qui emplit tout l'espace depuis la Finale... Inutile de retenir votre souffle plus longtemps, désormais. Ne tremblez pas, et respirez-le à pleins poumons ! Car il est temps de craquer l’allumette salvatrice : place au plus brûlant des Palmarès !


Félicitations aux trois Lauréats !



Les histoires que nous recommandons

Au-delà du Palmarès, de nombreuses œuvres de qualité ont été remarquées par le Jury. Il leur a parfois manqué un petit rien ! Nous avons a tenu à les recommander pour les raisons que vous pouvez découvrir en vous rendant sur chaque œuvre. Bonne lecture !

Danse avec le feu de Johnny Bigoude, Deux œufs et un café de Romane González, La légende de Kahl de Vicki, Je voulais juste changer d'air de Christophe Dessaux, La nuit de la butte aux tombes de Mireille Béranger, La ballade de Fukushima de Thierry Schultz, Que du feu ! de Fabrice Bessard Duparc, Fournaise sur l'Atlantique de Christian Pluche



image