Très très courts

Dette en héritage

Grand Ours

“Attention”, ce mot martelait ma mémoire. L'année s'était écoulée tellement vite et j'allais obtenir mon diplôme sans vraiment pouvoir dire ce que j'avais accompli depuis que j'étais là... [+]

Très très courts

Lettre aux pigeons

Gabriel

Chers volatiles,
Je vous écris cette bafouille que vous ne lirez probablement jamais mais qu'importe puisque je ressens le besoin de vous dire ce que j'ai sur le cœur.
Je m'excuse... [+]

Très très courts

Sans dessus de saoul

Franck Denet

La lune est moite ; elle sue dans les gouttières. De lourds nuages investissent les cieux.
Le grand œil d’or pleure un instant de plus et se laisse noyer.
Plus une lueur, à présent... [+]

Très très courts

L air de rien

Martine Martin

L air de rien je prends un bic et du papier et je me lance pour vous raconter une petite histoire.
Je sortais prendre un peu l air en allant faire quelques courses et à la pharmacie. Les rues... [+]

Très très courts

Changement d'air

Titus

Son regard se pose au delà de la vitre fumée et le porte, l’évade loin de ce lieu trop protégé, trop neutre où tout est feutré, si feutré au douzième étage de la Manhatan Tour que... [+]

Très très courts

On the road again

Hermann Sboniek

On est parti en week-end, tous les quatre, gonflés à bloc, prêts à tout pour s’éclater. On aimait ça, rouler en bande, enchaîner les virages.
Au bout d’une centaine de kilomètres... [+]

Très très courts

Je me souviens

JARON

Je me souviens de tout, comme si c'était hier, et pourtant, c'est si loin...
Nous avancions dans la forêt du massif de Belledonne, il était tôt, la rosée se jouait bien de mes souliers de... [+]

Très très courts

Au dehors

Eric Caminade Batistin

Le vertige me mord le ventre sans prévenir. Bien trop tard. J'ai déjà fait quatre pas, quatre pas de trop.
Perché, funambule de glace incapable de réagir, j'attends la fin inéluctable, bloc... [+]

Très très courts

Precisez !

Rose

DE l 'air!de l'air !. Comme toutes les nuits ,elle poussait les clients récalcitrants et avinés vers la porte de son petit bistro.
- « Mais enfin Madame Paulette De l air de l... [+]

Très très courts

Le sale air de monsieur Trochougnard

Poiloche p

-Et vous me dites, monsieur Trochougnard, que votre morphologie s'est modifiée suite à...
-Suite à un concours d'écriture organisé par la SEC (Short Edition Corporation). Le thème, c'est "un... [+]

Très très courts

La gravité

Perrine Pierquin

Dans mon monde, les hommes vivent de la brise et de la bise. On ne marche plus, on vole. Nos pieds ne touchent plus le sol. Nos mains ne touchent plus la terre, elles effleurent le brouillard. Nos... [+]

Très très courts

Air, eau

Omega Lohrer

Je nage en eau claire, flirtant avec les algues je m'amuse comme un banc de sardines .Parfois entre deux eaux je vois le ciel; tantôt bleu, tantôt gris....
Les hommes nomment ce phénomène... [+]

Très très courts

La jeune corsaire

Olivier Quevenne

Bénédicte sautillait du pied gauche au pied droit. Ses souliers claquaient sur le parquet du kiosque au rythme de son impatience. Elle jouait ainsi le rôle du musicien d’ambiance à son insu pou... [+]

Très très courts

Cocon

Laure Morganx

Si seulement je pouvais me souvenir... Il fait nuit. Ou peut-être ai-je les yeux fermés ? Ma mémoire me joue des tours. Je me rappelle que je suis bien. Dehors des sons, comme étouffés, une... [+]

Très très courts

Changer d'air

Jean-Pierre BIZON

Changer d’air...
Vous ne le répéterez pas partout, mais voilà, je vais vous dire...
Répondant à la vaste question : « traverser le miroir », il est un miroir magique, dans un lieu... [+]

Très très courts

Histoire singulière

Guillaume Roncen

Aujourd’hui c’est mon anniversaire et, sans aucune volonté de paraître impopulaire à vos yeux en ce jour extraordinaire, toujours en solitaire depuis mon lieu de vie simple et rudimentaire, je... [+]

Très très courts

Courants d'air

Clémence

Un air chaud venant de la fenêtre le réveilla. Il cligna plusieurs fois des yeux avant de comprendre que la nuit était fini et que le matin était déjà bien installé. C’était l’été et il... [+]

Très très courts

Un peu d'air... Pourquoi "un peu" ?

Camote Camote

Marre de ce taré qui se balance d’avant en arrière sur le tabouret. Marre de son silence gesticulant. Marre, marre, marre.
Et l’autre qui tourne en boucle « un peu d’air, un peu... [+]